ActualitéBusinessChiffres ClesTech

[NUMBERS] Le marché des enceintes connectées en croissance de 278% sur le premier trimestre

Apple aurait vendu environ 600 000 smart speakers HomePod, au cours du premier trimestre de 2018. C’est en tout cas ce qu’avance Strategy Analytics, dans son nouveau rapport – et même si HomePod n’a généralement été disponible qu’à partir du 9 février, c’est objectivement peu comparé à la concurrence. Apple capte ainsi à peine 6% d’un marché mondial des enceintes intelligentes en plein boom, très largement distancé par Amazon et Google. Au global, 9,2 millions d’enceintes auraient été expédiées au premier trimestre, enregistrant ainsi une croissance de 278% par rapport à l’année dernière, bénéficiant notamment de l’émergence du produit sur le marché chinois.

Un marché détenu à 70% par Amazon et Google

Amazon a expédié quelque 4 millions de haut-parleurs intelligents Echo au cours du trimestre, en hausse de 100% par rapport à l’année dernière, tandis que Google a expédié environ 2,4 millions de haut-parleurs, enregistrant plus de 700% de croissance sur la période pour Google Home. Alibaba devance également Apple avec 700 000 unités vendues, tandis que Xiaomi en a écoulé 200 000.

Source : Strategy Analytics

En termes de parts, Amazon occupe 43,6% du marché, et Google monte à 26,5%. Les deux géants s’arrogent donc plus de 70% du marché. Même si la part de marché d’Amazon a chuté par rapport à l’année dernière, notamment dû aux boom des ventes de Google et aux nouveaux entrants comme Alibaba ou Xiaomi, la firme de Jeff Bezos reste de loin le premier fournisseur de smart speakers au monde.

Apple à la traîne

Google et Amazon ont pour avantage concurrentiel de proposer une gamme de produits à des prix variés. Une enceinte connectée Google Home coûte 129 dollars (129 euros en France), ou 49 dollars (49 euros) pour sa version mini. Amazon Echo affiche une étiquette à 99 dollars, et Echo Dot est accessible dès 49 dollars. Apple ne propose qu’une seule version de son HomePod à 349 dollars, en se concentrant toutefois sur une qualité audio premium. La firme de Cupertino accuse toutefois dans le domaine un retard désormais communément admis, au point d’avoir récemment débauché John Giannandrea, ex-patron de la recherche de l’intelligence artificielle de Google.

Tags

Carolina Tomaz

Computer Girl depuis 2000. Stratégie numérique, innovation, direction éditoriale. Spécialisée en médias, TV et internets. Chief Content Officer @AdsVark Media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This