ActualitéAfriqueBusinessCorrespondantsIntelligence ArtificielleStartupTech

[Made in Océan Indien] Rencontre avec Michel Demari, fondateur d’ESOKIA à Maurice

Par Vincent Pollet, correspondant FrenchWeb

ICT.IO rencontre aujourd’hui Michel Demari, fondateur et managing director d’ESOKIA à Maurice. Expatrié sur l’île fin 2006, Michel Demari lance Esokia début 2009, structure digitale d’un groupe de presse.

Vincent Pollet, correspondant FrenchWeb: Pouvez-vous nous parler d’ESOKIA ?

Michel Demari, fondateur et managing director d’ESOKIA: ESOKIA WEB AGENCY est un groupe international qui accompagne ses clients dans la mise en œuvre de leur transformation digitale. Nous avons aujourd’hui 2 marchés : le marché européen et particulièrement la France, la Suisse et le Benelux, qui représente 80 % de notre activité. Pour ces clients, nous réalisons la production de sites internet, d’applications mobiles et de logiciels ainsi que la TMA.

Nos clients sont de 4 types ; des grandes entreprises comme Orange par exemple, de grosses agences digitales ou entreprises informatiques, mais également de plus en plus des éditeurs de logiciel SAAS et des start-up en phase d’accélération.

Nous répondons, pour ces entreprises, à leur besoin de monter leur capacité de développement tout en leur offrant de la flexibilité à des tarifs compétitifs.

Notre 2e marché est le marché de l’océan Indien et de l’Afrique au sens large, sur lequel nous nous développons de plus en plus et sur lequel nous accompagnons les clients dans la mise en œuvre et l’implémentation de leurs outils.

Pour ces clients, nous réalisons des prestations de conseil, définissons les parcours utilisateurs et offrons des prestations de développement de trafic et de visibilité sur les réseaux sociaux et sur Google.

Quelles technologies adressez-vous ?

Nous sommes historiquement très spécialisés sur les CMS Open source et Framework PHP comme Drupal ou Symfony, mais nous avons depuis élargi nos compétences à beaucoup d’outils comme WordPress, Prestashop, Magento, Silex, Zend. Sur le pôle mobile, nous développons des applications soit en natif sur IOS, Android soit en hybride avec React Native.

Nous couvrons les technologies JavaScript et front les plus en vogue actuellement, comme Angular JS, React JS ou Node JS par exemple. Nous avons également ouvert un pôle .Net avec du C#, de l’ASP, du SharePoint et nous avons développé une expertise sur le CMS Sitefinity qui est particulièrement puissant et adapté pour les besoins des grandes entreprises fidèles aux technologies Microsoft. Nous commençons également à nous développer sur la technologie Java et le développement du Big Data nous fournit de nouvelles demandes.

Justement, Big Data, blockchain, IA… Comment se positionne Esokia sur ces sujets très en vogue ?

Comme je vous le disais, nous avons des demandes en Big Data sur de l’analyse de données avec l’utilisation d’outils comme Sphynx, par exemple.

Nous sommes également en train de développer un Chatbot pour un client français, basé sur les technologies Google. La mise en place du machine Learning nous passionne tous, car c’est précurseur de cette révolution digitale que nous vivons tous et qui s’accélère.

En quoi vous différenciez-vous des autres agences présentes à Maurice ?

Nous sommes aujourd’hui un groupe international de 200 collaborateurs avec des plateaux de production à l’Ile Maurice, mais aussi à Madagascar et en Serbie.

Nous avons en outre un partenariat au Costa Rica pour le marché américain.

Nous sommes aujourd’hui la plus grande entreprise digitale indépendante de l’océan Indien. Nos concurrents sont donc essentiellement des entreprises internationales.

Nous travaillons avec de nombreux clients avec des méthodes et des exigences à chaque fois différentes.

Il en ressort que nous avons une très forte capacité d’adaptation reconnue par nos clients partenaires depuis de nombreuses années.

Quels sont vos projets pour 2018 ?

Nous cherchons activement une dizaine de nouveaux collaborateurs sur Maurice : des chefs de projets, des développeurs web et mobile front office comme back-office, des testeurs et webdesigners pour nous permettre de répondre à nos clients.

J’invite tous ceux qui sont intéressés à envoyer un e-mail avec CV et lettre de motivation à contact@esokia.com pour rejoindre cette belle aventure commencée il y a 10 ans déjà !

Nous invitons également toutes les start-up qui ont du mal à recruter des développeurs à faire appel à nous, car nous pouvons leur offrir de la compétence, de la flexibilité, à des tarifs abordables.

Le correspondant :

Vincent Pollet est le co-fondateur d’ICT.io, une plateforme médiatique qui favorise l’innovation, l’esprit d’entreprise, et met l’accent sur les start-up dans l’océan Indien.
Tags

Les correspondants

Les correspondants des Frenchweb en France et à l'international

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This