ActualitéBusinessEuropeInvestissementsTech

[NUMBERS] Les investissements Tech en France ont chuté de moitié au troisième trimestre 2019

La débâcle de WeWork et les premières pertes opérationnelles enregistrées en 14 ans par son principal investisseur SoftBank au troisième trimestre commencent-elles à calmer les ardeurs du côté de la French Tech?

En parallèle à l’entrée en Bourse chaotique d’Uber et le carnage WeWork, le montant total des investissements technologiques en France a baissé de plus de moitié au troisième trimestre 2019 par rapport au deuxième trimestre, selon des données de CB Insights. Sur la même période, le nombre de financements a baissé de 20%. Une tendance, marquée aussi par d’éventuels effets saisonniers, qui contraste avec un deuxième trimestre lors duquel le montant des investissements et le nombre de financements avaient fortement augmenté. De juillet à septembre, seul un financement, celui de JobTeaser, à dépassé les 50 millions de dollars.Crédit: CB Insights.

La France tombe à la troisième place des pays européens où les entreprises technologiques sont les mieux financées, derrière le Royaume-Uni (4 milliards de dollars d’investissements, dont 550 millions lors de la série C de la startup Babylon) et l’Allemagne (presque 2 milliards de dollars). Les deux trimestres précédents, la France se trouvait devant l’Allemagne.

Crédit: CB Insights.

A nuancer toutefois avec le nouveau record atteint par la French Tech sur les trois premiers trimestre de 2019: 3,4 milliards de dollars d’investissements et 4,6 milliards estimés sur toute l’année (3,9 milliards de dollars en 2018, soit +500 millions de dollars). Ce record a surtout été atteint grâce à une dizaine de financements de plus de 50 millions de dollars, parmi lesquelles les levées de Meero, Doctolib, Ynsect, ManoMano, Algolia, Wynd, Payfit, Mirakl, Shift Technology, ContentSquare, Ubitransport, Akeneo, Alan, JobTeaser ou Spendesk.  Le nombre de financements devrait légèrement baisser en passant de 745 en 2018 à 738 en 2019, prévoit CB Insights.

Crédit: CB Insights.

Après une baisse au deuxième trimestre, le nombre d’investissements en early stage (tours d’amorçage et séries A) a progressé de 12% de juillet à septembre. Les investisseurs mettent aussi de plus grandes sommes d’argent dans les startups early stage: 2 millions de dollars au total au troisième trimestre, contre 1,3 million au deuxième trimestre (en baisse de 400 000 dollars par rapport au premier trimestre). A voir au quatrième trimestre 2019 si le carnage WeWork renforcera les investissements en mid stage ou late stage, tout comme la nature des secteurs visés (le SaaS BtoB, plus stable, sera-t-il renforcé? Le BtoC, plus instable, affaibli?): le secteur du logiciel a connu une progression de 12 à 15%, le web a baissé de 3%, le mobile a progressé de 2%.

De janvier à septembre, si les investissements mid stage et late stage ont été moins nombreux, ils ont représenté plus de la moitié du montant total des investissements: les séries B, C, D et E comptabilisent 1,9 milliard de dollars investis dans la French Tech.

A noter également que les financement de fonds de capital-risque corporate ont baissé de 4% au troisième trimestre 2019. L’investissement le plus important dans ce cadre sur la période a été effectué par Salesforce Ventures dans Akeneo, en septembre.

Crédit: CB Insights.

Bpifrance reste l’investisseur le plus actif entre juillet septembre. Kima Ventures se place en premier investisseur privé, devant le Crédit agricole, Idinvest, LBO France, PBA, Odyssee, Breega, Serena, Go Capital et Investessor.

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Investissements
[NUMBERS] Les investissements Tech en France ont chuté de moitié au troisième trimestre 2019
La Silicon Valley, tu passes ou tu t’en passes? 1/2
La startup R-Pur lève 2,5 millions d’euros pour ses masques anti-pollution
[PORTRAIT] Baptiste Robert, le hacker traqueur de failles à la renommée internationale
[Made in Switzerland] La Suisse à Slush 2019
Les offres d’emploi de la semaine
Huawei porte plainte contre sa mise à l’écart de subventions fédérales aux Etats-Unis
Copy link