ActualitéCrowdfundingFonds d'investissementInvestissements

[Off the Record] Partech Ventures va lancer un nouveau fonds d’amorçage

Partech Ventures va lancer un 2ème véhicule d’investissement en amorçage

Le fonds d’investissement Partech Ventures lancera en 2015 un deuxième véhicule d’investissement dédié à l’amorçage. « Ce deuxième véhicule sera lancé dans le même objectif que le partech-ventures 2premier: investir dans au moins une trentaine de startups, avec des tickets dans des entreprises qui lèvent entre 500 000 et 2 millions d’euros » confie l’un des associés à FrenchWeb. Le montant total dont sera doté ce fonds n’est pas encore déterminé, étant donné que les discussions ne sont pas terminées à ce jour. En tous cas, le premier véhicule, doté de 30 millions, a déjà permis au fonds d’investir dans 24 projets de la sphère de l’économie numérique en l’espace de 14 mois. Ce deuxième véhicule devrait être doté de davantage que le premier, assure cet associé sans apporter plus de précisions. Partech Ventures est dirigé par Philippe Colombel

 

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. « **c**e fonds » ? « a déjà permi**s** » ?

    Sait-on à quel public (géographiquement) est destiné ce « véhicule » ? Wikipedia m’apprend que Partech est aussi bien aux USA qu’en Europe. Public européen ? américain ? ou mondial ?

    Par ailleurs, il semble que leur logo ait changé.

Bouton retour en haut de la page
[Off the Record] Partech Ventures va lancer un nouveau fonds d’amorçage
Les algorithmes de Facebook, Google et Twitter dans le viseur de Bruxelles
Lufax: pour son entrée à Wall Street, la FinTech chinoise lève 2 milliards d’euros
[Webinar] Les 5 facteurs clés pour accélérer sa croissance E-Commerce
La livraison de repas pour les restaurateurs : est-ce une solution durable ?
Carrefour va céder 60% de sa plateforme de paiement Market Pay à un fonds
TikTok/Bytedance
Pourquoi TikTok poursuit Triller, son concurrent américain