Actualité

[Off the record] Stéphanie Hospital va lancer un fonds d’investissement…Schwarzy a sa buzcard

Selon nos informations, l’ex-vice-présidente exécutive d’Orange Digital Stéphanie Hospital va lancer One Ragtime, un fonds d’investissement qui rayonnera en Europe et en Israël. Le fonds, soutenu par Jean-Marie Messier et composé d’anciens entrepreneurs, accompagnera les sociétés dans leur croissance, notamment sur le business developement et le support technologique. Le fonds investira sur des tours en seed, en moyenne un million d’euros.

Toujours selon FrenchWeb, le fonds pourrait aussi viser les USA et l’Asie sur l’accompagnement de sociétés qui en auront le potentiel. Stéphanie Hospital est par ailleurs toujours administratrice de Dailymotion et advisor de la startup myThings.

FH
Image Le Parisien

Lors de la visite d’Arnold Schwarzenegger en France, François Hollande s’est vu remettre une «Buzcard», une carte de visite électronique développée par la startup du même nom. L’occasion de faire un joli clin d’oeil au Sommet Mondial des Régions pour le Climat, qui s’est déroulé à Paris les 10 et 11 Octobre au Palais Iéna à Paris.

Buzcard a créé en 2010 une carte de visite numérique, réactualisable en permanence. Au dos de cette carte nominative, un QR code unique. Celui-ci encode l’adresse de la carte de visite « on-line » de son possesseur, qu’il lui suffit de renseigner en toute confidentialité, avec photo, coordonnées, liens et actualités quand bon lui semble. L’application mobile permettra fin octobre de prendre en photo la carte de visite de son interlocuteur pour intégrer son e-mail et sa photo.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
[Off the record] Stéphanie Hospital va lancer un fonds d’investissement…Schwarzy a sa buzcard
[SEED] Osol lève 3 millions d’euros auprès de Christophe Courtin (FLEX-O) et Romain Afflelou (Cosmo)
Amazon Prime, le pari risqué mais réussi de Jeff Bezos
PrestaShop tombe dans le giron du groupe italien MBE Worldwide
Les consommateurs ont-ils davantage confiance dans l’identité numérique ?
Cybersurveillance: l’entreprise française Nexa Technologies mise en examen pour « complicité de torture » en Egypte
[Silicon Carne] Le réel contre-attaque