A la uneAsieBusinessChineHong KongShenzhen

Omate (Laurent Le Pen), la start-up chinoise de l’IoT qui a séduit Amazon

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Trois après sa création, Omate, un concepteur de logiciels et de hardware en B2B dans l'IoT, affiche déjà 3 millions de dollars de chiffre d'affaires pour 2016. Basé à Shenzhen, en Chine du sud-Est, non loin des Foxconn et des fabricants élétroniques, la société du Français Laurent Le Pen est aux avant-postes de la prochaine révolution. Avec sa vingtaine d'ingénieurs télécom, ses développeurs android et ses designers, l'entreprise chinoise fondée par cet ancien ingénieur de la division mobile de Philips, au Mans (fermée en 2001), compte bien taper dans l'oeil des géants de la Tech.

Dernier en date, Amazon avec lequel il vient de dévoiler le robot «Yumi» à San Francisco, un petit robot sur roues pour la famille, doté d'un écran pour répondre à toutes les demandes grâce à l'assistant «Alexa» de l'Américain. En plus de partenariat savec «les acteurs clés dans leur domaine», le modèle Omate repose sur la fabrication en édition limitée de ses objets pour les premiers investisseurs en crowdfunding. «C'est la base de notre modèle B2C2B», explique Laurent Le Pen, le CEO. La start-up commercialise également en marque blanche des logiciels spécialisés pour l'IoT pour les entreprises.

De fait, la croissance de l'IoT s'accèlère. D'abord estimé en millions de dollars, le marché pèserait finalement 7 trilliards de dollars au niveau mondial d'ici 2020, d'après la dernière étude publiée par Etisalat Group et Cisco. Conséquence de cet appel d'air, les entreprises de tous secteurs sont prêtes à investir. Omate et ses solutions clés en main en B2B compte bien devenir un prestataire indispensable pour ces nouvelles idées. Omate ne veut pas devenir une marque produits en soi, mais veut plutôt imposer le «powered by Omate» sur les produits de ses partenaires. Face à elle, elle trouve d'autres concepteurs d'application tels Fossil ou PrismTech.

En France, Groupama et le Crédit Mutuel Arkéa sont les premiers à avoir signé un partenariat pour développer des logiciels et des objets qui ont pour mission de simplifier la relation client. 

Omate est accompagnée par l'accélérateur américain 500startups dont le modèle est de prendre 3% de participation. A son capital, elle compte aussi un investisseur chinois Shao Guoguang (fondateur de UMEOX).

Fondateur: Laurent Le Pen

Siège: Shenzhen

Date de création: 2013

Effectifs: 20 (16 Shenzhen / 2 Mountain View / 1 Hong Kong / 1 Singapour)

Fonds levés: 2 millions de dollars (1,25 en crowdfunding, 750K en seed funding)

CA 2016: 3 millions de dollars

Semaine speciale Chine 2

Bouton retour en haut de la page
Omate (Laurent Le Pen), la start-up chinoise de l’IoT qui a séduit Amazon
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
[Seed] Rodeeo lève 400 000 euros pour son app de location de véhicules
BeautyTech: le géant britannique Treatwell rachète la startup française Wavy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
La FinTech britannique Checkout rachète le Français Ubble
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media