ActualitéAmérique du nordBusinessFinTechInvestissementsLes levées de fondsStartup

Open banking : Token lève 16,5 millions de dollars auprès d’Opera Tech Ventures, bras armé financier de BNP Paribas

Depuis l’entrée en vigueur en janvier 2018 de la deuxième directrice européenne sur les services de paiements (DSP2), le secteur de l’open banking est en ébullition. Et pour cause, cette initiative, qui vise à moderniser les services de paiement, oblige les banques à rendre accessibles les données de leurs clients, sous réserve de leur consentement, à des entreprises tierces, comme les agrégateurs de comptes, à l’image de Bankin’ ou de Lydia. Cette ouverture des données doit ainsi permettre à ces acteurs tiers de développer des logiciels permettant aux clients des banques d’accéder à leurs comptes et d’effectuer des paiements.

Si cette mesure fait grincer des dents la plupart des acteurs historiques de la sphère bancaire, elle fait le bonheur des start-up du secteur qui comptent profiter de la directive DSP2 pour accélérer leur développement. Parmi elles, la jeune pousse américaine Token, à l’origine d’une plateforme d’open banking, vient de boucler un tour de table de 16,5 millions de dollars en série B auprès d’Opera Tech Ventures, fonds de capital-risque lancé en 2018 par BNP Paribas. Le Britannique Octopus Ventures et le Suédois EQT Ventures ont également participé à l’opération. Celle-ci porte à 35 millions de dollars le montant total levé par la société depuis sa création.

4 000 banques connectées à la plateforme 

Fondée en 2015 par Steve Kirsch, connu pour créé FrameMaker, racheté par Adobe Systems, et Infoseek, acquis par Walt Disney Company, Token a développé une plateforme d’open banking qui permet aux banques et aux autres acteurs de l’écosystème de paiement, comme les commerçants et les processeurs de paiement, de concevoir des méthodes de paiement innovantes et des solutions d’agrégation de données pour leurs clients. La plateforme permet également d’aider les banques à se conformer rapidement aux obligations issues de la directive DSP2, tout en générant de nouvelles sources de revenus. Contrairement aux solutions développées en interne, Token prend en charge la même API dans toutes les banques. Outre sa plateforme de données, Token a développé une cryptomonnaie éponyme, «Token X», que la société revendique comme le premier stable coin conçu pour «l’exécution de paiements instantanés».

Basée à San Francisco et disposant d’antennes à Londres et Berlin en Europe, la société indique que plus de 4 000 banques sont désormais connectées à sa plateforme. «Pour les banques, se positionner rapidement sur ce nouveau marché hyper-connecté constitue un avantage concurrentiel. Une nouvelle vague d’applications et de services financiers indépendants sera bientôt disponible pour leurs clients, les banques doivent donc être claires quant à leur rôle futur», estime Steve Kirsch, fondateur et CEO de Token. Et d’ajouter : «En résolvant le problème d’infrastructure, Token leur permet de se concentrer sur l’innovation et la fourniture de services plutôt que la concurrence.»

La directive DSP2 comme accélérateur de croissance 

Ce tour de table intervient dans la foulée d’un partenariat de la société avec Mastercard pour prendre en charge la couche de connectivité de son hub d’open banking. Avec ce nouveau financement, Token entend poursuivre son expansion à l’international, notamment en Europe pour épauler les banques qui doivent encore procéder à des ajustements pour être en conformité avec la directive DSP2. 

Preuve de l’attractivité de l’open banking, le géant américain PayPal a investi 10 millions d’euros dans la start-up suédoise Tink au début du mois, tandis que des acteurs comme Bankin’, qui a levé 20 millions d’euros il y a deux mois, et Lydia, tentent de tirer profit du secteur en développant des applications pour centraliser les informations bancaires des clients des banques sur une seule interface.

Token : les données clés

Fondateur : Steve Kirsch
Création : 2015
Siège social : San Francisco
Activité : plateforme d’open banking
Financement : 16,5 millions de dollars en juin 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Open banking : Token lève 16,5 millions de dollars auprès d’Opera Tech Ventures, bras armé financier de BNP Paribas
Groupe ADP, Sephora, A.D Environnement : focus sur les offres d’emploi du jour
Next Station lève 1 million d’euros pour étendre sa plateforme de recrutement à l’étranger
Comment passer de l’outil digital en silo à un système de soins transformé?
La Nouvelle-Calédonie, seule terre d’Outre-mer lauréate des « Territoires d’innovation »
WeWork va « probablement repousser » son introduction en Bourse à octobre
Rendre les drones plus sûrs, un impératif pour toute l’industrie
Copy link