ActualitéBusinessEuropeTech

Orange et Groupama s’unissent pour protéger votre maison

Pour Orange, l’avenir passe par la maison connectée. Stéphane Richard l’avait annoncé à la mi-décembre à l’occasion du Show Hello à La Défense, grand rendez-vous annuel de l’opérateur français pour présenter ses innovations. Le patron d’Orange avait ainsi dévoilé deux nouvelles offres. La première, baptisée «Maison connectée», permettra gratuitement aux clients de l’opérateur de connecter tous leurs objets connectés à leur Livebox, tandis que la deuxième, appelée «Maison protégée», visera à sécuriser le foyer en reliant le domicile à un centre de surveillance qui préviendra les forces de l’ordre en cas d’intrusion.Apple-converted-space »> 

Dans le cadre de ce nouveau service de télésurveillance, riposte à la Freebox Delta dévoilée début décembre par Xavier Niel, qui intègre un système de sécurité complet pour protéger le domicile de l’abonné, Stéphane Richard avait indiqué que cette offre serait développée au premier trimestre 2019 au travers d’une nouvelle société créée conjointement avec Groupama. Un mois plus tard, promesse tenue avec la création de la société Protectline. Celle-ci est détenue à 51% par Orange et à 49% par Groupama. La nouvelle entité doit permettre de mettre sur orbite une plateforme de production et de gestion des services de télésurveillance. Les modalités financières de ce partenariat n’ont pas été dévoilées.Apple-converted-space »> 

Si les deux groupes se réservent chacun la possibilité de commercialiser des offres personnalisées dans leurs réseaux respectifs et sous leurs propres marques, c’est bien le groupe d’assurance qui met ses compétences technologiques et opérationnelles au service de Protectline via sa filiale Cofintex 6. De son côté, Orange peut se targuer d’avoir une base d’abonnés et un réseau de boutiques imposants pour soutenir la commercialisation de ce service de télésurveillance.

Groupama, partenaire d’Orange dans la banque mobile et la télésurveillanceApple-converted-space »> 

L’opérateur français a indiqué que cette nouvelle offre serait proposée à ses clients dans l’Hexagone au printemps prochain. «Le lancement prochain de notre offre de télésurveillance s’inscrit dans la stratégie d’opérateur multi-services d’Orange. Pour délivrer le meilleur produit, nous avons de nouveau choisi de nous rapprocher de Groupama pour partager compétences et moyens, dans la suite de notre partenariat Orange Bank», a indiqué Stéphane Richard, PDG d’Orange, qui précise vouloir «prendre une position forte sur ce marché», sans pour autant dévoiler des objectifs chiffrés.

Le groupe français ne veut sans doute pas revivre la même mésaventure qu’avec Orange Bank, sa banque mobile lancée en grande pompe en novembre 2017. Alors qu’Orange tablait sur 400 000 clients lors de la première année d’exploitation de son service bancaire, ce dernier n’en a attiré que 200 000. Orange Bank vise néanmoins les 2 millions de clients d’ici 2026. Pour rappel, le groupe français s’était associé à Groupama pour lancer sa banque mobile. Orange avait en effet mis la main sur Groupama Banque en octobre 2016, en devenant actionnaire majoritaire à hauteur de 65% du capital. La structure était par la suite devenue Orange Bank en 2017. Pour Orange, la banque mobile et désormais la maison connectée sont deux moteurs de croissance qui doivent doper ses revenus au cours de la prochaine décennie.Apple-converted-space »> 

Bouton retour en haut de la page
Orange et Groupama s’unissent pour protéger votre maison
Comment la FinTech suédoise Klarna veut conquérir la France
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages