Tech

Orange participe au « World IPv6 Day » ce 8 juin

Organisé sous le parrainage de l’Internet Society (ISOC), le World IPv6 Day a pour objectif d’encourager les acteurs de l’internet et les internautes à utiliser le protocole IPv6.

Y participent des géants comme Google, Facebook et Yahoo pour un test mondial du nouveau protocole. Orange participe au « World IPv6 Day » pour préparer le passage à IPv6 et encourager les acteurs de l’internet et les internautes à utiliser ce nouveau protocole. L’occasion d’apprécier en grandeur réelle l’état de maturité du déploiement d’IPv6 au sein de l’internet. Les acteurs de l’internet pourront ainsi notamment mettre en place les outils destinés à mesurer le trafic IPv6 échangé sur le réseau internet, quantifier le nombre de demandes d’accès aux serveurs de contenus accessibles via IPv6, etc.

Spécifié depuis 1998, l’IPv6 va permettre de combler la pénurie d’adresses IP du vieux protocole IPv4 grâce à des adresses de 128 bits au lieu de 32 bits. Face à la pénurie d’adresses IPv4, Orange a lancé dès 2008 un plan d’introduction d’IPv6, couvrant les équipements réseaux, les plateformes de service, le système d’information et les règles de gestion d’adresses, et a été le premier à lancer, dès mai 2009, une offre de réseaux VPN en IPv6 à destination des entreprises.

Dans le cadre de cette journée de test, la contribution du Groupe Orange sera multiple : fourniture de contenus accessibles en IPv6, mise en place de réseaux IPv6 et actions de sensibilisation à l’usage d’IPv6, tant en interne qu’en externe. Orange Business Services rendra par exemple son site web à destination des entreprises accessible en IPv6 pendant les 24 heures du World IPv6 Day.

Entretien avec Christian Petrus, Chef de produit Network Solutions / Orange Business Services.


Le programme IPv6 d’Orange pour anticiper et préparer le changement de protocole

Les adresses IPv4, utilisées depuis les débuts de l’internet par les équipements connectés au réseau (tels que les box et les smartphones), sont maintenant presque toutes attribuées. C’est cette pénurie qui entraîne le passage d’IPv4 à IPv6 (Internet Protocol version 6), dernière version du protocole (langage de communication entre machines) de l’internet.

Pour anticiper la pénurie d’adresses globales IPv4 et préparer le déploiement d’IPv6, Orange a mis en place depuis plus de deux ans un programme spécifique visant à définir et mettre en place la stratégie d’introduction du nouveau protocole dans les infrastructures réseau et service du Groupe. Ce programme IPv6 couvre les environnements fixe et mobile, ainsi que les marchés résidentiel et entreprise, pour l’ensemble des pays Orange à travers le monde. Déjà opérationnelle pour le marché entreprise, l’utilisation d’IPv6 pour le marché résidentiel est préparée en trois phases (introduction : 2008-2009, migration des services : 2009-2012 et production : 2012 et au-delà) en fonction des estimations de pénurie réalisées par les différentes entités du Groupe.

L’introduction d’IPv6 combine une complexité technologique et une complexité de gestion de projet. Comme pour d’autres programmes de grande ampleur, le passage à la numérotation à 10 chiffres en France en 1995 ou le passage à l’euro, les équipements et les applications informatiques à vérifier et à modifier sont très nombreux. Il est donc nécessaire de mettre en place des projets et d’inventorier les matériels et les applications concernés.

Le déploiement d’IPv6 sur internet est complexe en raison de l’incompatibilité des protocoles IPv4 et IPv6. Une phase de transition démarre avec des équipements capables de traiter indifféremment du trafic IPv4 et IPv6. Cette phase durera plusieurs années car, contrairement à d’autres grands projets, le passage d’IPv4 à IPv6 n’est pas programmé pour tout le monde à une date et heure précises.

[Publireportage]

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This