A la une

[Portrait] Olivier Ezratty: « Je suis resté un éternel étudiant qui lit beaucoup »

Qui sont les intervenants du FrenchWeb Day Start Up du 26 mars prochain? Si leurs activités sont connues, on connaît moins leur parcours et leurs ambitions sur leur secteur. Aujourd’hui, Olivier Ezratty, expert sur FrenchWeb.

FrenchWeb : Comment avez-vous eu l’idée de ce business?

Olivier Ezratty : Je suis consultant indépendant multicartes depuis dix ans. Quand je me suis lancé, j’ai eu envie d’aider les start-up avec ce que je pouvais leur apporter, notamment dans le marketing et la veille technologique, mais avec une approche « scalable ». C’est comme cela que j’ai eu l’idée de créer le Guide des Startups en 2006 et qui sort en mars 2015 dans sa 19ème édition, mise à jour maintenant à un rythme annuel. Il a été téléchargé plus de 100 000 fois depuis sa création. Qui peut en dire autant ? Je fais aussi du conseil en veille technologique et en innovation ouverte auprès de grandes entreprises, en particulier dans le secteur des télécoms et des médias. Et puis, je fais de la photo, notamment dans le cadre de l’initiative Quelques Femmes du Numérique ! Je me suis aussi remis au développement, ayant créé le plugin WordPress Photo-Folders qui alimente notamment la partie photos de mon blog Opinions Libres.

Quelle est votre formation universitaire, qu’avez-vous appris pendant et en-dehors de vos études ?

J’ai fait l’Ecole Centrale Paris, en option informatique et en suis sorti en 1985. Mais je suis resté un éternel étudiant qui lit beaucoup et dans de nombreux domaines. J’ai bénéficié de nombreuses formations continues dans le management et le leadership chez Microsoft où j’étais entre 1990 et 2005. Je rencontre régulièrement des gens très intéressants dans un tas de secteurs. Et je voyage un peu, notamment aux USA et en Asie, pour me ressourcer régulièrement.

  • Frenchweb Day Commerce le 17 juin prochain
Avez-vous dépensé plus de 1600 euros d’achats en ligne l’année dernière ? Si oui, vous êtes au-delà de la moyenne des acheteurs, et c’est donc que vous avez succombé aux stratagèmes méconnus des e-commerçants. Le e-commerce français pèse 57 milliards d’euros, répartis sur plus de 150 000 sites* et sur les mobiles, les véritables témoins des usages de demain. (*Fevad, 2014)
Tous auront l’occasion d’illustrer cette nouvelle ère, à l’occasion du  Frenchweb Day Commerce, le rendez-vous des acteurs de l'eCommerce.

Pour participer à ces rencontres ;

Bouton2

bureauOEzratty
Le bureau de Olivier Ezratty.

Quelle est votre ambition personnelle et professionnelle ?

Continuer de contribuer modestement au développement de l’écosystème d’innovation français : notamment au niveau des entrepreneurs et du rôle des femmes dans les métiers du numérique. Mettre « sur le marché » mon plugin Photo-Folders d’une manière ou d’une autre. Après avoir parcouru le secteur de la télévision numérique, je pense aussi m’investir un peu dans le domaine de la santé qui est en pleine effervescence.

Qui sont vos inspirateurs, vos modèles ?

J’ai eu quelques mentors dans ma vie professionnelle, notamment lorsque j’étais chez Microsoft et qu’ils m’ont aidé et donné confiance en moi. Depuis 10 ans, j’ai croisé plein de gens intéressants, chacun dans leur domaine (entrepreneurs, enseignants, patrons, politiques, consultants, journalistes, etc). Mais je n’ai pas pour autant de modèles.

 

Lire les chroniques de Olivier Ezratty : Comment éviter de se faire « Uberiser ».

 

 

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This