ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Pour faire face à Amazon, Carrefour s’allie à Google

C’est à bâtons rompus qu’Alexandre Bompard déroule sa stratégie présentée en début d’année dans son de plan de transformation Carrefour 2022. Si certaines décisions ont pu être impopulaires, comme l’annonce du plan de départs de 2 400 postes, le patron multiplie également les partenariats, investissant différents champs et s’adossant aux plus gros, à l’instar de Tencent avec lequel Carrefour a notamment ouvert un supermarché connecté à Shanghai. Le groupe s’est également associé à Marmiton et 750g pour la première mise en application de sa plateforme de data intelligence Xperiences dont le but est de proposer des offres de solutions omnicanales aux marques de l’industrie agroalimentaire. Au niveau local, Carrefour à mis la main sur Quitoque, start-up française spécialisée dans la livraison à domicile de paniers-repas à cuisiner. Dernière annonce en date, son partenariat avec Google.

Un partenariat qui comporte d’ailleurs plusieurs volets. Le premier concerne la possibilité qu’auront les clients de Carrefour de réaliser leurs achats dans l’environnement Google à partir de début 2019. Concrètement, ils pourront réaliser leurs commandes à la voix en utilisant l’Assistant Google, présent notamment sur les smartphones, ou l’enceinte connectée Google Home. Ils pourront aussi passer par le Web via la plateforme de commerce en ligne Google Shopping, dont l’interface va être retravaillée.

Carrefour entre dans le marché du commerce vocal

Ce partenariat avec Google est une première pour une marque de distribution française. Il permet notamment à Carrefour de faire son entrée dans le secteur du commerce vocal. Selon une étude réalisée par le cabinet OC&C Strategy Consultants, le chiffre d’affaires engendré par le commerce vocal pourrait atteindre 40 milliards de dollars dans le monde d’ici 2022 contre 2 milliards aujourd’hui.

Un lab d’innovation conjoint pour cet été

Mais le partenariat avec Google ne s’arrête pas à ces nouvelles expériences d’achat. Carrefour a fait du géant américain un partenaire sur le long terme pour lutter contre Amazon et réussir son plan de transformation 2022. Celui-ci doit notamment permettre au groupe dirigé par Alexandre Bompard de rattraper son retard pris dans le numérique, alors que la compétition devient globale et féroce. Ainsi, Carrefour ouvrira cet été un lab d’innovation à Paris en partenariat avec Google Cloud. Dans ce cadre, les ingénieurs de Carrefour travailleront avec les experts en intelligence artificielle de Google pour « créer conjointement de nouvelles expériences destinées aux consommateurs ».

Google va former plus d’un millier de salariés Carrefour

Enfin, le dernier volet du partenariat prévoit un programme de formation pour accélérer le développement de la culture digitale au sein du groupe. Dans les six prochains mois, plus d’un millier de collaborateurs de Carrefour seront formés aux nouvelles technologies avec l’appui de Google.

À chacun son partenaire. De son côté, Monoprix a choisi Amazon. L’enseigne annonçait ainsi en mars la mise en place d’un partenariat avec le géant américain du e-commerce afin de proposer ses produits aux clients du service Amazon Prime Now.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This