ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Alliance inédite entre Monoprix et Amazon Prime Now

C’est un partenariat sans précédent dans la grande distribution en France que viennent de signer Monoprix et Amazon. Les produits alimentaires de l’enseigne du groupe Casino seront proposés aux clients du service Amazon Prime Now, qui permet d’être livré sous deux heures, à Paris et dans sa proche banlieue cette année.

Le géant américain a enfin trouvé le partenaire qu’il recherchait dans l’Hexagone et son choix s’est arrêté sur Monoprix. Les produits de l’enseigne seront disponibles sur l’application et le site Amazon Prime Now à travers une boutique virtuelle dédiée.

Un modèle économique « rentable », selon Monoprix

« À travers ce partenariat unique entre Amazon et Monoprix, le groupe Casino renforce sa stratégie de distribution omnicanale et se rapproche encore davantage de ses clients et de leurs besoins. Ce partenariat commercial constitue une nouvelle étape de la stratégie mise en œuvre par le groupe Casino pour innover toujours plus pour le commerce en ville de demain», déclare Jean-Charles Naouri, président du groupe Casino, dans un communiqué commun.

Interrogé ce matin au micro d’Europe 1 sur les conditions commerciales derrière cet accord, Régis Schultz, président de Monoprix, s’est contenté de répondre que « la condition qu’on a fixée, c’est d’avoir un modèle économique rentable, et c’est le cas ». En octobre, Leclerc avait révélé avoir été approché par le géant américain du e-commerce. C’est aussi le cas de Système U qui aurait refusé en raison d’une commission sur les ventes trop élevée.

La grande distribution en ébullition

En tout cas, le secteur de la grande distribution est en ébullition, secoué par la concurrence d’Amazon et la nécessité de s’adapter aux attentes des clients. Ainsi, même Carrefour, le leader français, avait annoncé la suppression de 2 400 postes et présenté son plan « Carrefour 2022 » pour enfin prendre le virage du digital. Depuis, les annonces se sont succédées. En ce qui concerne Monoprix, côté prêt-à-porter cette fois-ci, on apprenait mi-février que la marque de grande distribution était en négociations exclusives afin d’acquérir Sarenza, le site d’e-commerce spécialisé dans la vente de chaussures et d’accessoires.

Pour l’anecdote, à l’époque, à la suite de la sortie de la vidéo de présentation d’Amazon Go, le magasin sans caisse qui a ouvert à Seattle, Monoprix avait publié une vidéo parodique, estimant que l’essentiel de l’expérience client proposée par Amazon existait déjà au sein de ses magasins. En somme, qu’Amazon ne proposait rien de nouveau. Depuis, de l’eau a coulé sous les ponts.

 

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Alliance inédite entre Monoprix et Amazon Prime Now
Cybersécurité: Londres appelle à une coalition internationale face à la menace d’acteurs étatiques
EdTech: Engageli lève 33 millions de dollars auprès de Maveron et Educapital
Amazon gagne en justice contre l’UE au sujet de ses rabais fiscaux au Luxembourg
Vinted lève 250 millions d’euros pour conquérir l’Europe
Tesla chute en Bourse, souffrant de chiffres de ventes décevants en Chine
E-santé: Aga Care lève des fonds pour développer son coach virtuel de bien-être