ActualitéRetail & eCommerceStartup du jour

La startup du jour : Price Observatory, pour surveiller les tarifs de vos concurrents et réajuster les vôtres

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir Price Observatory, une startup montpelliéraine qui « propose aux e-commerçants de connaitre les prix pratiqués par leurs concurrents pour rapidement réajuster leurs tarifs et anticiper leurs actions commerciales ».

Plus de détails avec Thierry Boisbouvier, co-fondateur de Price Observatory.

 

Frenchweb : Comment avez-vous eu l’idée de votre société ?

priceobservatory

Thierry Boisbouvier : J’étais en charge de la gestion des tarifs chez Ruedelamer.com qui comporte un catalogue de 50.000 produits. Je procédais par sondage pour créer une cartographie de notre marché et des remises pratiquées, une tâche fastidieuse et très incomplète. Une solution automatique s’imposait et rien n’était satisfaisant sur le marché.

A quel besoin apportez-vous une réponse ?

Nous répondons au besoin de compétitivité par les prix des sites e-commerce en proposant des relevés de prix automatiques de la concurrence, la cartographie du marché et le traitement des prix jusqu’à la mise à jour de sa propre base. L’objectif de la veille tarifaire n’est pas uniquement de baisser les prix pour être le moins cher, mais également de savoir quand les remonter lorsque cela est possible.

Très simplement, comment gagnez-vous de l’argent ?

Price Observatory propose des abonnements mensuels en fonction du volume de produits surveillés. Cela commence à partir de 58 euros par mois.

Qui sont vos compétiteurs ?

Nos concurrents sont Pricing Assistant et Canalyse. D’autres acteurs existent dans la veille tarifaire, mais ils ne peuvent pas adresser tous les marchés comme nous le pouvons.

A quoi ou à quelles sociétés vous compare-t-on par erreur ?

Régulièrement, des contacts qui nous demandent des études de marché théorique.

priceobservatory-fw

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

La recherche automatique des informations pertinentes dans des sites structurés de manières différentes et le rapprochement de produits identiques avec des appellations pourtant différentes. La puissance des algorithmes de traitement a permis progressivement de tendre vers les 100% qui ne seront probablement jamais atteints. Nous y travaillons continuellement.

Sur ce marché, quel est votre principal atout ?

En recherche de produits, nous utilisons les trois méthodes possibles pour offrir une cartographie exhaustive des prix et des concurrents. En matching, nous sommes très fiers de notre algorithme de rapprochement des produits. Au quotidien, c’est un outil de travail pratique et productif pour mettre à jour ses prix et rester compétitif de manière intelligente sans être le moins disant systématiquement.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

Rester dans son domaine de compétence. Patrick Lecêtre.

FW : Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

Larry Page, de Google

Fondateurs : Thierry Boisbouvier et Stéphane Fehrenbach

Investisseurs : les fondateurs, Boubou Investissement, plusieurs business angels

Date de création : 2012

Nombre de salariés : 4

Chiffres d’affaires : NC

Société basée à : Montpellier, La Grande Motte

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

La startup du jour : Price Observatory, pour surveiller les tarifs de vos concurrents et réajuster les vôtres
Le téléchargement de TikTok et WeChat interdit dès dimanche aux États-Unis
PayFit : une politique de télétravail faite de confiance et de mobilité géographique
Jeux vidéo: pourquoi l’avenir des consoles reste incertain
Apple poursuit sa conquête du marché indien avec l’ouverture de son premier magasin en ligne
Glwadys Le Moulnier : « La classe sociale détermine la difficulté avec laquelle on peut entreprendre »
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
Copy link