InvestissementsLes levées de fonds

Q°emotion lève 500 000 euros pour aider les marques à analyser les émotions de leurs clients

  • Q°emotion propose aux marques un outil d’évaluation des émotions en temps réel.
  • A partir des émotions exprimées par les clients, la solution de la jeune pousse troyenne permet aux marques d’améliorer l’engagement client et de limiter le churn.
  • Ce nouveau financement doit permettre à Q°emotion d’accélérer son développement en France et à l’international.

Le montant

La start-up troyenne Q°emotion, qui propose aux marques un outil d’évaluation des émotions en temps réel, a bouclé un tour de table de 500 000 euros auprès de Seed4soft. Des investisseurs indépendants, à l’image de Bpifrance, ont également participé à l’opération.

Le marché

Lancée en juin 2015 par Matthieu Bruneteau de Grosse et Grégoire Pfirsch, Q°emotion a développé une plateforme d’analyse des émotions en mode SaaS. Celle-ci s’appuie sur l’intelligence artificielle pour capter et analyser les émotions contenues dans les avis clients sur l’ensemble des canaux des marques. La mesure des émotions est devenue incontournable pour les entreprises dans la mesure où les organisations ayant émotionnellement optimisé leur parcours génèrent 26% de marge brute en plus et 85% de croissance des ventes par rapport à leurs concurrents, d’après une étude réalisée par Disney et Gallup.

A partir des émotions exprimées par les clients, la solution de la jeune pousse troyenne permet aux marques d’améliorer l’engagement client et de limiter le churn, c’est-à-dire la perte de clientèle. Parmi ses clients, la société compte notamment la Fnac, Carrefour ou encore la compagnie aérienne Corsair.

La détection des émotions est devenue une obsession pour les marques, à tel point que Microsoft a développé une technologie de reconnaissance faciale. Baptisée «Realtime Crowd Insights», elle permet aux commerçants d’obtenir des données en temps réel, sans les stocker, sur la fréquentation de leurs magasins. Elle est même en mesure de reconnaître un client qui est déjà venu en magasin. Le dispositif de la firme américaine est capable d’identifier le sexe, la tranche d’âge et les émotions du client, parmi sept expressions du visage identifiables. Avec cette technologie, Microsoft entend améliorer l’expérience client, notamment en adaptant l’attitude du vendeur à l’humeur du client.

Les objectifs 

Ce nouveau financement doit permettre à Q°emotion d’accélérer son développement en France et à l’international.

[tabs]

[tab title= « Q°emotion : les données clés »]

Fondateurs : Matthieu Bruneteau de Grosse et Grégoire Pfirsch

Création : 2015

Siège social : Troyes

Activité : plateforme d’analyse des émotions

Financement : 500 000 euros en juillet 2017

[/tab]

[/tabs]

Lire aussi :

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Close
Share This