/ Brand ContentMedia

Realytics lance Adkymia et rend l’achat de campagnes TV accessible à tous les budgets

[Contenu réalisé en partenariat avec Realytics]

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, il n’y a aucune raison pour que l’accès au média télévisé ne soit réservé qu’aux grandes marques, même si c’est pourtant souvent le cas.

«Il y a aujourd’hui environ 2 000 annonceurs qui représentent à peu près 6 000 marques en télé, et il est généralement conseillé à ces dernières d’y investir des centaines de milliers d’euros», explique ainsi Guillaume Belmas, co-fondateur et CEO de Realytics. Chiffres infimes lorsque l’on sait qu’il y a près de 38 000 annonceurs actifs en France (Kantar AdTrends janvier à juin 2019), et que beaucoup d’entre eux «ne possèdent pas ces moyens mais ont pour autant le produit et la cible pour pouvoir s’adresser à leurs prospects via la télévision», développe toujours Guillaume Belmas.

C’est pour résoudre cette problématique que Realytics – dont l’activité historique consiste à mesurer les performances des campagnes TV sur le digital – lance une nouvelle solution appelée Adkymia. Cette innovation est la première à automatiser et à simplifier l’achat de campagnes TV en linéaire pour le rendre accessible à tous les budgets.

De l’IA pour plus de performance

La plateforme Adkymia est entièrement automatisée pour faciliter l’accès du média télévisé à tous les annonceurs. «Cela va de la gestion de la création publicitaire TV jusqu’à celle des mandats d’achat et comprend tout l’aspect réglementaire», développe Sébastien Monteil, cofondateur et CTO de Realytics.

Adkymia repose sur plusieurs années de R&D et de l’intelligence artificielle ce qui lui permet de délivrer des performances en télévision à la hauteur de ce que peuvent trouver les marques lorsqu’elles lancent des campagnes sur le digital. L’inventaire disponible depuis la plateforme a à ce titre été un point central du développement d’Adkymia afin que les utilisateurs puissent profiter d’une offre diversifiée et complète, leur proposant alors des contextes affinitaires variés. Ainsi, presque toutes les régies sont intégrées à la plateforme qui couvre presque une cinquantaine de chaînes, simplifiant à l’utilisateur la construction de ses plans médias.

Une solution comme Adkymia a d’autant plus de sens qu’à long terme, il faut s’attendre «à la disparition de la frontière entre la télévision et le digital», selon Guillaume Belmas. «On commence à parler de campagnes unifiées, c’est-à-dire de campagnes vidéo qui vont être diffusées quel que soit le support. Avec des plateformes comme Adkymia et la donnée qui va permettre d’unifier ces différents écrans, nous allons être en mesure de construire des campagnes beaucoup plus pertinentes, mieux ciblées, et finalement moins intrusives pour les téléspectateurs» conclut-il.

Retrouvez l’interview complète de Guillaume Belmas et Sébastien Monteil, tous les deux cofondateurs et respectivement CEO et CTO de Realytics:

À propos de Realytics

Leader de la convergence TV-Digital, Realytics est né en février 2014 de la fusion des parcours et des compétences de 4 amis, Guillaume Belmas, Sébastien Monteil, Vincent Nguyen Huu et Grégory Bittan, issus du monde de l’analytics, du social gaming et de l’édition logicielle. Après +4 ans de R&D et l’analyse de +1,6 million de spots, de +1 200 campagnes TV, Realytics compte aujourd’hui plus de 400 clients, est présent dans 4 pays et peut en couvrir 32.

FrenchWeb

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Realytics lance Adkymia et rend l’achat de campagnes TV accessible à tous les budgets
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Essity Ventures : accompagner des start-up pour construire le futur de l’hygiène et de la santé
Quelle place pour Salto, la plateforme de streaming de TF1, France Télévisions et M6, face à Netflix ?
Instagram visé par une enquête en Europe sur les données personnelles des mineurs