A la uneStartup

Richard Ollier (Giroptic): « L’entrepreneur est là pour prendre des coups et continuer à sourire »

Avec un diplôme d’ingénieur chimiste en poche, Richard Ollier n’était pas vraiment prédestiné à créer une start-up hardware de caméras. Et pourtant, plutôt que de se faire embaucher dans un grand groupe, il a choisi de monter son entreprise, après avoir exercé quatre ans au Japon dans le domaine du web marketing.

En 2008, il fonde Giroptic à Lille et l’entreprise commence par commercialiser un appareil photos 360° à destination des professionnels de l’immobilier. Le produit intéresse d’autres corps de métier et petit à petit la société effectue un pivot pour adapter son offre à ces nouveaux marchés.

« Pour être entrepreneur, il ne faut pas être normal. Il faut être un grand fou, il faut prendre des risques. Tous les jour, c’est une partie de poker » a-t-il expliqué à l’équipe de FrenchWeb lors du tournage du documentaire We Love Entrepreneurs. Il explique dans cette vidéo tournée à l’été 2014 combien l’aventure entrepreneuriale consiste à mesurer des risques et à prendre des décisions en conséquences, quotidiennement. Richard Ollier estime important d’être transparent avec ses salariés mais de les protéger.

Vidéo initialement publiée le 4 juillet 2015

[tabs]

[tab title= »We Love Entrepreneurs »]

We Love Entrepreneurs est disponible en streaming gratuitement sur Dailymotion. We Love Entrepreneurs c’est aussi un magazine en ligne consacré à la nouvelle génération d’entrepreneurs.

[/tab]

[/tabs]

Voir aussi : 

>> Marc Rougier (Scoop.it) : « En France, il reste des blocages pour transformer une start-up en grand groupe »

>> [We Love Entrepreneurs] Alexandre Malsch: «Un investisseur nous a dit qu’il ne croyait pas dans notre projet, mais dans notre équipe»

Tags

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This