ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerceTech

Robotique: le Lillois Exotec lève 90 millions de dollars auprès de 83North

Avec notre partenaire Yousign, spécialiste de la signature électronique, découvrez l'actualité des levées de fonds.

Exotec, fabricant de robot pour la préparation de commandes installé à Croix près de Lille a levé 90 millions de dollars auprès du fonds 83North (Londres, Tel Aviv) et de ses investisseurs historiques, Iris Capital et Breega pour financer son expansion dans le monde, a-t-il annoncé mardi. Exotec (200 salariés) fabrique dans son usine de 6 000 mètres carrés à Croix de petits robots capables d’aller chercher partout dans un entrepôt le casier contenant l’objet dont a besoin le préparateur de commande.

Le robot, de la taille d’une petite valise, roule sur le sol de l’entrepôt à une vitesse allant jusqu’à 4 mètres par seconde (presque 15 km/heure) et grimpe le long des rayonnages -adaptés mais très simples- pour attraper le bon casier et l’apporter au préparateur. La valeur ajoutée du système n’est pas tant dans le robot lui-même, relativement simple dans ses fonctionnalités, que dans le logiciel qui gère la flotte des robots et leur permet d’être déployés facilement, et de virevolter efficacement dans l’entrepôt, explique Romain Moulin, co-fondateur et directeur général d’Exotec.

« Exotec c’est 70% de logiciel », indique-t-il. « Une grande partie de la performance du système vient de l’intelligence artificielle qui s’appelle Astar, qui donne des missions aux machines et fait tous les calculs logistiques pour arriver à sortir le meilleur de la flotte, en sachant envoyer le bon robot, au bon moment, chercher le bon article pour la bonne commande client ».

4 000 robots par an d’ici 2021

L’entreprise a produit plus de 900 robots, vendus notamment à Carrefour, Leclerc ou Cdiscount. Elle a remporté en 2019 un méga-contrat avec le Japonais Uniqlo, prévoyant la livraison de 1 000 robots. Elle a beaucoup d’ambition, prévoyant de porter ses capacités de production de robots à 4 000 par an d’ici à 2021, et de devenir à terme « une boite à plusieurs milliards de chiffre d’affaires », selon les termes de Romain Moulin. L’entreprise vise dans le monde entier des secteurs tels que le textile, l’e-commerce alimentaire, l’industrie pharmaceutique ou encore l’industrie manufacturière.

Pour l’heure, elle prévoit de doubler ses ventes en 2020, après des ventes de 19,9 millions d’euros en 2019 et 7,4 millions d’euros en 2018. Contrairement à l’écrasante majorité des pépites de la Tech très pudiques sur leurs résultats financiers, Exotec dépose officiellement ses résultats financiers au greffe du tribunal de commerce de Lille. Côté rentabilité, Exotec a subi une perte nette de 620 000 euros en 2019.

L'actualité des levées de fonds vous est présentée en partenariat avec Yousign

Signez vos documents contractuels directement en ligne avec Yousign,
spécialiste français de la signature électronique


Yousign aide les startups & entreprises en croissance à bâtir
la meilleure expérience de signature.

AFP

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Robotique: le Lillois Exotec lève 90 millions de dollars auprès de 83North
Cloud gaming: après Google et Amazon, Facebook se lance sur ce marché à un demi-milliard de dollars
Comment les entreprises peuvent-elles appliquer la recette qui a fait le succès des GAFA ?
Empowerment des collaborateurs: pourquoi les résultats ne sont-ils pas à la hauteur des espérances?
E-commerce: Google et Temasek prêts à investir 350 millions de dollars dans Tokopedia
4 logiciels de paie pour bien gérer votre entreprise et vos RH
Qui était Lee Kun-hee, le président de Samsung à l’origine d’un empire international ?