EdTechStart Me UpStartup du jour

La start-up du jour : SuperPROF, une plate-forme pour trouver des professeurs dans 250 matières

« Pour 9 euros, les élèves ont la possibilité d’entrer en contact avec autant de professeurs qu’ils le souhaitent » explique le fondateur

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir SuperPROF, une start-up parisienne qui édite une plate-forme pour trouver un professeur. Fondée en août 2013, elle affirme avoir permis à 25 000 élèves de prendre plus de 200 000 heures de cours. Plus de détails avec Wilfried Granier, le fondateur.

 

Frenchweb : Comment avez-vous eu l’idée de votre société ?

Wilfried Granier : À la boulangerie. Mettre en ligne toutes les petites annonces de cours épinglées à la caisse en apportant de la qualité et de la confiance à ces annonces a été l’idée de départ.

A quel besoin apportez-vous une réponse ?

Notre site est avant tout un outil de partage de connaissances qui permet :

  • pour les élèves, d’apprendre et de se former : cours de valse pour son mariage, gestion d’entreprise pour créer sa boîte, soutien scolaire pour le petit dernier, coach sportif avant l’été… on a tous besoin d’un professeur motivant et disponible ;
  • pour les professeurs, d’obtenir un complément de revenus en donnant des cours particuliers avec le plaisir de partager sa passion, tout en choisissant son tarif et ses horaires.

 

Très simplement, comment gagnez-vous de l’argent ?

Le site est gratuit pour les professeurs. Ce sont les élèves qui paient le service du site. Pour 9 euros, ils ont la possibilité d’entrer en contact avec autant de professeurs qu’ils le souhaitent. Le prix du service a été fixé pour être négligeable par rapport au prix moyen d’une heure de cours. La plupart des professeurs offrent d’ailleurs leur première heure. Une fois inscrit, l’élève n’est débité que si un professeur sélectionné accepte de lui donner un cours.

superprof-3Qui sont vos compétiteurs ?

Nous avons deux types de concurrents. D’un côté, les organismes de cours particuliers, véritables « usines à profs » ayant pignon sur rue ; ils ne font que du soutien scolaire à des tarifs élevés et ne laissent pas le choix du professeur. De l’autre, les sites de petites annonces. Là, tout est gratuit, mais les profils et les informations ne peuvent pas être contrôlés. On peut y trouver, par exemple, un prof de maths entre un frigo et une caravane d’occasion.

A quoi ou à quelles sociétés vous compare-t-on par erreur ?

Aux organismes de soutien scolaire justement. Car il y a encore peu de temps, ils étaient les seuls à occuper le terrain du cours particulier.
D’ailleurs, il nous arrive d’être félicités pour nos pubs dans le métro alors que nous n’en avons jamais fait… Nous n’avons pourtant rien à voir avec eux.

SuperPROF ne propose pas que du soutien scolaire. Nos membres peuvent partager leurs connaissances dans plus de 250 domaines. Enfin, nous ne sommes pas des intermédiaires financiers. L’élève règle directement les cours à son professeur.

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

Le sous-dimensionnement de notre hébergement : nous avons lancé le site le 9 août 2013. Une semaine plus tard, nous avons envoyé 5 000 e-mails et 1 000 SMS par jour ce qui a entrainé notre premier black-out serveur. Nous avons dû renouveler notre parc serveur comme nous l’avions prévu, mais avec deux ans d’avance.

Sur ce marché, quel est votre principal atout ?

Le plus beau métier du monde méritait d’être réinventé. Combien d’élèves se plaignent de leur professeur, imaginant qu’il est mauvais alors qu’il ne correspond simplement pas à leurs besoins ? Grâce à des annonces très complètes dans lesquelles les professeurs expliquent leur méthodologie et leur expérience, on trouve facilement le bon enseignant. À cela s’ajoute notre algorithme de classement qui met en avant les professeurs performants et disponibles.

Grâce à cela, notre offre est extrêmement efficace. En 9 mois, 25 000 élèves ont trouvé le professeur qui leur convenait. En tout, 200 000 heures de cours ont déjà été dispensées.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

« Oublie que tu n’as aucune chance, vas-y, fonce ! On sait jamais, sur un malentendu ça peut marcher ! » (Jean-Claude Dusse, le personnage interprété par Michel Blanc dans Les Bronzés font du ski).

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

Celui qui a inventé la roue. Malheureusement, l’Histoire n’a pas retenu son nom. Et bien sûr Charlemagne parce qu’il a inventé l’école.

[tabs]

[tab title= »Les données clés »]

Fondateurs : Wilfried Granier, Julien Bâteau, Yann Léguillon

Investisseurs : nous-mêmes

Date de création : août 2013

Nombre de salariés : 6

Chiffres d’affaires : N.C

Société basée à : Paris, 9ème arrondissement

[/tab]

[/tabs]

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “La start-up du jour : SuperPROF, une plate-forme pour trouver des professeurs dans 250 matières”

  1. J’aimerais bien savoir pourquoi c’est passé de 9 à 19€ pour contacter un professeur… Dommage, vraiment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This