IndustrieInvestissementsLes levées de fonds

[Seed] Jimmy lève 2,2 millions d’euros pour ses mini-réacteurs nucléaires

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Les énergies fossiles (le pétrole, le charbon et le gaz) sont majoritairement utilisées en France, à hauteur de 60%. Moins chères, elles sont cependant riches en carbone et néfastes pour l’environnement. Afin de décarboner l’industrie, la startup Jimmy a mis au point un nouveau système basé sur des mini-réacteurs nucléaires.

Pour lancer la réglementation et l’industrialisation de son produit, Jimmy lève 2,2 millions d’euros auprès d’EREN Industries, Noria, Otium Capital, Polytechnique Ventures et d’investisseurs « Friends & Family ». La startup ambitionne d’installer ses premiers mini-réacteurs d’ici fin 2025.

Une alternative pour les industriels

Fondé en 2021 par Antoine Guyot et Mathilde Grivet, Jimmy veut être une alternative pour les industriels qui restent dépendants des énergies fossiles pour créer de la chaleur. Concrètement, la startup a conçu une boîte en béton dans laquelle un petit réacteur nucléaire crée de la chaleur. Ce réacteur est ensuite installé par l’entreprise à côté du site industriel client.

« Le sujet de la pression carbone est très actuel. Aujourd’hui, les industriels sont à court de moyens pour tenir leurs objectifs de décarbonation ‘Net Zéro’ en 2030 ou 2050. Avec Jimmy, nous souhaitons leur apporter le savoir-faire nucléaire français pour créer la première industrie décarbonée compétitive mondiale », commente Antoine Guyot, CEO de l’entreprise.

Des mini-réacteurs sont déjà présents aux États-Unis, en Chine et en Russie notamment. Connus sous le nom SMR (« small modular reactors »), ils atteignent parfois une puissance de 125 mégawatts. Leur développement pose cependant la question de leur surveillance et de la gestion des déchets.

Jimmy ambitionne désormais de recruter une dizaine de nouveaux talents, notamment des profils techniques, afin de peaufiner la conception de son système. La startup va amorcer en parallèle les premières procédures réglementaires auprès de l’Autorité de Surveillance du Nucléaire.

Retrouvez l’interview d’Antoine Guyot, CEO de Jimmy, au micro de Richard Menneveux :

Bouton retour en haut de la page
[Seed] Jimmy lève 2,2 millions d’euros pour ses mini-réacteurs nucléaires
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
[Seed] Rodeeo lève 400 000 euros pour son app de location de véhicules
BeautyTech: le géant britannique Treatwell rachète la startup française Wavy
[Série A] Staffing : Whoz lève 25 millions d’euros auprès de PSG Equity
HR Path lève 225 millions d’euros, dont la moitié en fonds propres
[Série A] Blockchain : Arianee lève 20 millions d’euros auprès de Tiger Global
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media