ActualitéDesignEuropeLes levées de fonds

Sketchfab lève 7 millions de dollars pour faire connaître sa plateforme de fichiers 3D

Le montant 

Sketchfab passe à la vitesse supérieure. Editrice d’une plateforme d’échange de fichiers pour imprimantes 3D, la start-up vient de lever 7 millions de dollars en série A mené par FirstMark Capital, avec la participation d’investisseurs déjà présents au capital (TechStars via son nouveau fonds de capital-risque, Balderton, Partech et Borealis). Sketchfab avait déjà levé 2 millions de dollars en décembre 2013 auprès de Balderton Capital, Partech Ventures, Borealis Ventures, et de David Cohen, le fondateur de TechStars.

Le modèle économique

La start-up commercialise son service en freemium. Le forfait basique est gratuit, les deux autres, dédiés au professionnels, coûtent 10 et 29 euros par mois.

Les objectifs de la Start-up

La plateforme de Sketchfab permet de stocker et de partager de fichiers en format trois dimensions. Il s’adresse essentiellement aux professionnels: free-lance, modélistes, graphistes, etc. L’objectif de cette levée de fonds est de recruter et de se faire connaître auprès des marques susceptibles d’utiliser la plateforme.

Fondateurs : Alban Denoyel, Pierre-Antoine Passet, Cédric Pinson.

Date de création : début 2012

Levée de fonds : 2 millions de dollars (2013)

 Lire aussi: 

>> 3D: le Français Sketchfab noue un partenariat avec Adobe sur Photoshop

investisseurs/103302″ target= »_blank »>>> Sketchfab, le YouTube des fichiers 3D qui séduit les investisseurs

Bouton retour en haut de la page
Sketchfab lève 7 millions de dollars pour faire connaître sa plateforme de fichiers 3D
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux