ActualitéTech

Slack lance sa procédure d’entrée en Bourse

Avec l'AFP

La plateforme collaborative de communication en entreprise et licorne très en vue Slack a déposé un dossier pour entrer en Bourse, a-t-elle annoncé lundi. L’entreprise a affirmé dans un bref communiqué avoir déposé un dossier « confidentiel » – ce qui permet de ne pas dévoiler les détails de l’opération – auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC), le régulateur américain, sans donner de détails ni de calendrier. Selon le Wall Street Journal, Slack vise une valorisation supérieure à celle de 7,1 milliards de dollars établie après le dernier tour de table et pourrait réaliser l’opération au printemps.

Slack veut entrer en Bourse par cotation directe

Toujours selon le Wall Street Journal, le groupe vise une « cotation directe », un système d’entrée en Bourse assez rare mais plus simple que la procédure habituelle. Outre le fait de court-circuiter les banques d’investissement, le processus de cotation directe permet d’éviter de diluer la part de ceux qui sont déjà actionnaires. Le suédois Spotify avait usé de cette cotation directe l’an dernier. Elle est moins coûteuse pour l’entreprise, mais également imprévisible, le prix des titres n’étant pas fixé d’avance.

La licorne Slack affirme avoir plus de 10 millions d’usagers actifs quotidiens et 85 000 abonnés à son service premium payant. Créée en 2013, elle a trouvé une niche dans des entreprises petites et moyennes, mais Facebook comme Microsoft tentent d’offrir le même type de services. Elle fait partie des licornes dont l’entrée en Bourse est attendue pour cette année, avec Uber, Lyft ou Airbnb.

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Slack lance sa procédure d’entrée en Bourse
Veepee s’offre la startup Scalia pour unifier ses données produits
[Webinar] E-commerce: les bonnes pratiques pour réussir son Black Friday
Pour faire face à Netflix, Apple explose son budget de production de contenus
Facebook/Google
Google et Facebook dominent toujours plus le marché français de la pub en ligne
Mary Meeker mène un tour de table de 85 millions de dollars dans la licorne australienne Canva
Netflix dépasse les 158 millions d’abonnés dans le monde
Copy link