ActualitéAsieBusinessTech

SoftBank lance un deuxième fonds de plus de 55 millions de dollars dédié à l’IA

SoftBank prévoit de lancer un nouveau fonds de plus de 55 millions de dollars, destiné à l’investissement dans l’intelligence artificielle (IA), d’ici deux ou trois ans, a indiqué à Bloomberg Katsumasa Niki, le CEO de Deepcore, filiale spécialisée dans l’incubation de start-up du géant japonais. Depuis février 2018, le fonds de Deepcore soutient plus particulièrement les start-up spécialisées en deep learning et dans l’IA, grâce à l’appui de grands groupes, dont Yahoo Japan ou encore Dentsu.

Ce lancement s’inscrit dans le projet de SoftBank de maintenir sa position d’acteur majeur du développement de l’IA. Si le premier fonds de Deepcore disposait de 55 millions de dollars, l’entreprise a pour objectif de dépasser ce montant pour ce nouveau fonds. SoftBank a par ailleurs nommé ce mois-ci Yutaka Matsuo, à son conseil d’administration, déjà conseiller chez Deepcore et expert en matière d’IA.

De grandes ambitions pour les entreprises japonaises

M. Niki ne cache pas son ambition de voir des entreprises japonaises devenir aussi puissantes que les GAFA. Il souhaite ainsi que les entrepreneurs et ingénieurs japonais se multiplient. Deepcore, qui revendique à ce jour près de 250 employés à Tokyo, veut dans ce sens recruter davantage de personnel.

Si le premier fonds Deepcore a investi dans 18 start-up en phase de démarrage, SoftBank peut toujours compter sur Vision Fund, l’un des plus important soutien financier des entreprises Tech au monde, qui pourrait bientôt faire son entrée en Bourse. 

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
SoftBank
SoftBank lance un deuxième fonds de plus de 55 millions de dollars dédié à l’IA
Comment valoriser son CV ?
Télétravail: comment trouver le bon équilibre
Moratoire sur la 5G: Cédric O défend une «technologie indispensable» face à la maire EELV de Strasbourg
Grâce au cloud, Microsoft surpasse les attentes du marché
Quels enjeux pour Twitter, Facebook et Google face au Sénat américain?
Accenture s’apprête à acquérir le cabinet OpusLine pour se renforcer dans la santé