Arts et CultureAsieBusinessStartupTech

[MAJ] Sony débourserait plus de 300 millions d’euros pour s’offrir le Français Believe Digital

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • Believe Digital s’adresse aux artistes et aux labels indépendants qui souhaitent bénéficier d’une offre clé en main pour diffuser leurs oeuvres sur les différents services de musique en streaming.
     
  • Selon le quotidien japonais Nikkei, le montant de l’opération sera compris entre 40 et 50 milliards de yens, soit 310 à 388 millions d’euros.
     
  • L'écoute de la musique en ligne a progressé de 76% aux États-Unis l'an passé, d'après le cabinet Nielsen Music.

MAJ: Believe Digital a réfuté cette information, indiquant être non pas dans un processus de cession, mais de levée de fonds pour accélérer son développement.

Sony est sur le point de conclure le rachat de la société Believe Digital, qui développe une plateforme de distribution digitale pour la musique en ligne. Selon le quotidien japonais Nikkei, le montant de l’opération sera compris entre 40 et 50 milliards de yens, soit 310 à 388 millions d’euros. Toujours selon le média nippon, la transaction sera clôturée avant la fin de l’année.

Fondée en 2005 par Denis Ladegaillerie, Believe Digital veut court-circuiter les majors de la musique. La société parisienne s’adresse en effet aux artistes et aux labels indépendants qui souhaitent bénéficier d’une offre clé en main pour diffuser leurs oeuvres sur les différents services de musique en streaming, Spotify et Apple Music en tête, et de vidéos en ligne, à l’image de YouTube et Dailymotion. 

Pour accélérer, l’entreprise française avait racheté en 2015 l’Américain TuneCore afin de gagner du terrain sur le marché de la distribution de la musique sur les plateformes de streaming et de ventes, comme iTunes. La même année, Believe Digital avait également bouclé un tour de table de 60 millions de dollars, notamment auprès du fonds américain Technology Crossover Ventures et des Français XAnge et Ventech. L’an passé, la société s’est également renforcée avec le rachat du label français Naïve, spécialisé dans la musique classique et le jazz.

Le streaming désormais plus fort que le téléchargement aux États-Unis

Preuve de l'engouement pour l'écoute de la musique en ligne, celle-ci a progressé de 76% aux États-Unis l'an passé, selon le cabinet Nielsen Music. Cette progression a permis au streaming de dépasser les ventes en téléchargement pour la première fois outre-Atlantique

En 2016, les Américains ont écouté 431 milliards de chansons sur des plateformes de musique à la demande (Spotify, Apple Music, Amazon Music…). Lors de l’année écoulée, Drake a été l’artiste le plus plébiscité, tant au niveau des ventes de chansons numériques qu’à celui du flux de morceaux diffusés (5,4 milliards). Son album «Views» a également été le plus écouté en 2016.

REVOIR l'interview de Denis Ladegaillerie, fondateur de Believe Digital, réalisée par FrenchWeb en septembre 2015 :

Fondateur : Denis Ladegaillerie

Date de création : 2005

Siège social : Paris

Activité : plateforme de distribution digitale pour la musique en ligne

Financement : 60 millions de dollars levés en juin 2015

Lire aussi :

Bouton retour en haut de la page
[MAJ] Sony débourserait plus de 300 millions d’euros pour s’offrir le Français Believe Digital
[Série B] Ouihelp lève 30 millions d’euros pour renforcer sa solution d’aide à domicile
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
[Seed] La PropTech Buildrz réalise une première levée de fonds de 3,8 millions d’euros
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media