ActualitéBusinessFinTech

Summer Digest 2018: que s’est-il passé dans la FinTech cet été?

15 août – Le Japonais Line lance un fonds de 10 millions de dollars dédié aux cryptomonnaies.

Baptisé «Unlock Ventures», ce nouveau véhicule d’investissement sera géré par la division blockchain de Line, Unlock Corporation, basée en Corée du Sud. Line revendique près de 200 millions d’utilisateurs pour son application de messagerie, très populaire au Japon, à Taïwan, en Thaïlande et en Indonésie.

10 août – Mines a levé 13 millions de dollars pour faciliter l’accès au crédit dans les pays émergents.

Issue du Nigeria, la société a conçu une plateforme à destination des banques, des opérateurs mobiles, aux retailers et aux prestataires de services de paiement pour leur permettre de créer des services de crédit à la consommation. Dans les prochains mois, Mines prévoit de lancer son service en Amérique du Sud et en Asie du Sud-Est.

7 août – Even Financial a bouclé un tour de table de 18,8 millions de dollars pour connecter les différentes entités de l’industrie des secteurs financiers.

Basée à New York, cette FinTech américaine met en relation les institutions financières avec les consommateurs pour distribuer leurs produits. Even Financial s’occupe actuellement du financement de plus de 40 millions de dollars de prêts personnels.

6 août – La néobanque britannique Monzo lance des comptes pour les 16-18 ans.

Concurrencée par des acteurs comme les Britanniques Atom Bank, qui cible les consommateurs âgés de 18 à 34 ans, et Revolut, ou encore le Berlinois N26, la banque en ligne londonienne mise sur des clients n’ayant pas encore la majorité pour tirer son épingle du jeu. A la différence d’un adulte, les clients de 16 et 17 ans n’auront pas le droit à un découvert, ni d’effectuer des dépenses pour des jeux d’argent, des fonctionnalités bloquées jusqu’à ce qu’ils atteignent l’âge de 18 ans. Monzo revendique plus de 900 000 clients au Royaume-Uni.

31 juillet – Binance, la plus importante marketplace de cryptomonnaies en volume, réalise sa première acquisition, avec Trust Wallet, une application de stockage d’Ethereum.

Binance prévoit de consacrer 20% de son résultat dans son développement exogène. La société a réalisé un bénéfice de près de 500 millions de dollars.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This