ActualitéBusinessHR TechInvestissementsLes levées de fondsStartup

Supermood lève 2,5 millions d’euros pour améliorer le quotidien des collaborateurs

Le montant

La start-up française Supermood, qui développe une solution SaaS de mesure et d’amélioration de l’engagement au travail, a bouclé un tour de table de 2,5 millions d’euros mené par Alven. 50 Partners ou encore Francis Nappez, co-fondateur et CTO de Blablacar, ont également participé à l’opération.

Le marché

Lancée en 2015 par Kevin Bourgeois et Robin Nicollet, Supermood a conçu une solution qui permet de sonder régulièrement les collaborateurs de l’entreprise pour améliorer leurs conditions de travail ainsi que leur productivité. Pour ce faire, la jeune pousse envoie toutes les semaines des sondages anonymes aux salariés d’une entreprise avec un objectif : détecter les points faibles et les points forts de la société en temps réel.

En collectant ces données, la plateforme est ainsi en mesure d’identifier les besoins des collaborateurs et de les transmettre aux dirigeants pour mettre en place des actions destinées à améliorer leur engagement et leur bien-être au sein de l’entreprise. «Au-delà des sondages réguliers, nous sommes soucieux de développer une technologie qui crée davantage de proximité dans les entreprises. Nous voulons transformer l’expérience collaborateur pour le replacer au coeur de l’entreprise, et autrement que par un baby-foot !», explique Kevin Bourgeois, co-fondateur et CEO de Supermood. Parmi ses clients, la jeune pousse compte notamment Orange, Engie, Total, Décathlon, SNCF ou encore Zalando.

Sur ce marché, de nombreux acteurs se sont positionnés dans le monde entier. Parmi eux, on retrouve notamment le Français ZestMeUp, le Danois Peakon ou encore l’Australien Culture Amp.

Les objectifs 

Ce financement doit permettre à Supermood de consolider sa position en France et de s’étendre en Europe, où la société ambitionne de «révolutionner le bien-être au travail». En parallèle, la start-up prévoit de doubler ses effectifs au premier semestre pour atteindre les 24 collaborateurs. Ce renforcement des effectifs vise à accélérer le développement de son activité et à soutenir son hypercroissance.

Supermood : les données clés

Fondateurs : Kevin Bourgeois et Robin Nicollet
Création : 2015
Siège social : Paris
Activité : solution SaaS de mesure et d’amélioration de l’engagement au travail
Financement : 2,5 millions d’euros en février 2018

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This