ActualitéCom

[SXSW] En direct de South By Southwest à Austin

Voilà maintenant 2 jours que SXSW  (à prononcer « South by southwest ») se déroule sous une pluie non-stop , une activité incroyable de tous les participants qui courent entre chaque conférence pour découvrir les dernières tendances et les applications qui vont changer radicalement notre facon de vivre et de communiquer.

C’est ici pendant 5 jours, dans cette « petite » ville d’Austin -Texas, que l’on discute de l’avenir de la communication, que l’on réfléchit à l’avenir de la télévision, que l’on découvre les nouveaux jeux, les nouvelles façons de raconter des histoires, (storytelling).

Au commencement, il y avait la musique.

Le South by Southwest Festival a vu jour en 1987 et il etait uniquement dédié à la musique pour promouvoir la scène musicale d’Austin et du Texas. Aujourd’hui, le festival attire de plus en plus de monde.: 2 100 artistes sur plus de 80 scènes, Un total de 286 000 participants sur l’ensemble du festival.

C’était durant l’édition 2007 de SXSW que Twitter a fait son apparition. C’est aussi là que l’application de géolocalisation Foursquare a pris son envol. Et comme le rappelait Dennis Crowley (@dens) durant sa keynote avec MC Siegler (« Make the real world works easier »), plus de 800 personnes avaient checked-in au Driskill Hotel et plus de 3,000 check-ins avaient été réalisés a l’aéroport d’Austin avant-hier.

Il expliquait également que ce que nous voyons sur Foursquare à SXSW se passera dans le monde entier (entendez le monde non-geek) dans 2/3 ans. SXSW n’est plus une histoire de geeks, les médias sociaux ne sont plus des plateformes de geeks. La démocratisation sociale est bien en route! Car, oui, si SXSW interactive attire tous les maniaques de technologie, les early adopters, les entrepreneurs du monde du numérique, c’est là où le web de demain se dessine.

L’an dernier, c’est l’application Storify qui était sortie grandie de ce festival. Storify permet de raconter une histoire à partir de statuts Twitter, Facebook, YouTube, etc. Plusieurs médias du monde entier l’utilisent désormais pour créer des reportages «sociaux».

Cette semaine sera pleine d’annonces. Attendues avec Instagram sur Android par exemple et inattendues : 1 milliard de “seen it” moment partage sur Path. La télé connectée est egalement au coeur de ce festival. J’ai d’ailleurs assisté au panel : @TVEngagement : Does Social Media Drive TV rating. La télé sociale augmente t-elle les audiences ? Les téléspectateurs commentent de plus en plus les émissions télévisées sur les réseaux sociaux. C’est la revanche de la télé sur Internet. On a dit qu’Internet tuerait la télé. Au contraire, les médias sociaux ravivent l’intérêt de ce rendez-vous où l’on est obligé d’être devant l’écran au moment de la diffusion pour partager cette expérience avec sa communauté. C’est devenu un besoin. Mais aussi une opportunité pour récupérer l’expérience de l’utilisateur (ce qu’il aime le plus, ce qui lui déplaît, ce qu’il améliorerait) l’équivalent d’un groupe témoin à  beaucoup plus grande échelle.

Et puis bien sur, SXSW est le show des start-ups américaines. J’etais d’ailleurs invite hier soir a la soirée : « Start Up America ». Quelques applications stars dont tout le monde parle ici a #SXSW :

Local Mind – « Ca vaut le coup que je vienne a cette soirée? » : demander aux personnes déjà présentes sur un lieu leur avis et l’ambiance qui y règne.

Highlight – « Les amis de mes amis seront mes amis  et s’ils sont près de moi geographiquement, je peux me connecter avec eux »: en se connectant aux données de votre compte Facebook, Highlight vous permet de rencontrer les personnes autour de vous qui ont les mêmes centres d’intérêt.

Forecast – « J’y vais, qui m’accompagne ? » : Forecast permet de publier ce que vous allez faire ce soir / demain. Vos amis pourront choisir s’ils souhaitent vous accompagner en cliquant sur « mee too ».

Et puis, tel un paradoxe grandissant a côté de ses discussions sur les applications stars de découverte sociale, beaucoup de panels parlent des limites d’une socialisation trop intense justement. J’ai eue la chance d’assister a la keynote de  danah boyd (@zephoria) qui parlait du « pouvoir de la peur chez les publics connectés« . « Nous vivons dans une culture de la peur.  Comment les réseaux sociaux propagent et entretiennent cette culture de la peur. La peur est utilisée sciemment pour contrôler les publics et les inciter à faire des choses. Cela, encore plus dans un contexte américain, de l’après-September 11. Elle conclut que les médias sociaux peuvent être des outils de disruption mais aussi des moyens de restaurer certains statu quo. Je n’ai pas de solutions, mais je souhaite lancer une réflexion sur cette question. »

Hier soir personne n’a peur de se rendre à LA soirée de SXSW . Une immense soiree a l’américaine, organisée dans un des lieux magiques de cette ville d’Austin. On ne parle que de cela ! Vite, la pluie s’est arrêtée !

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This