ActualitéBusinessMedia

Synchronoss met la main sur la start-up française Miyowa pour 46M d’euros

Selon Les Echos, Synchronoss, leader américain de la synchronisation des données mobiles vient de s’offrir la start-up marseillaise Miyowa pour 60M $, soit 46M €. L’opération porte sur la totalité des actions de la jeune pousse française.

Grâce à cette transaction, le géant américain compte rapidement étendre son offre en Europe. Outre-atlantique, Synchronoss compte déjà plus de 100M de clients actifs et génère plus de 300M $ de revenus.

Présente à Marseille, Bucarest, San Francisco et Hong-Kong, Miyowa développe des applications mobiles « basées sur la connexion interactive des communautés nomades ». La société développe ainsi des versions mobiles ultra-compressées de Facebook, Twitter et MSN pour les opérateurs téléphoniques. Cette activité de niche lui a permis d’assurer un rythme de croissance soutenu et d’afficher un CA de plus de 10M €.

Fondée en 2003, la société compte désormais 110 collaborateurs. Afin de développer ses activités, Miyowa a finalisé deux tours de table, auprès notamment de TechFund, SophiaEurolab et Crédit Agricole Private Equity, qui lui ont permis de lever près de 10,5M €.

Cité dans Les Echos, Pascal Lorne co-fondateur de la start-up, explique : « Nous allons désormais travailler sur des applications qui permettront de faire converger des fonctions autour du carnet d’adresses pour lier les applications (réseaux sociaux, messagerie instantanée, mails, texto, partage de fichiers, géolocalisation) à chaque contact ». Ces nouveaux services permettraient également de relier tous les supports connectés et ainsi de diminuer le coût des flux de données.

A l’instar de la start-up bordelaise Steek rachetée par F-Secure en 2009 pour 27,5M €, nous assistons une nouvelle fois à une belle sortie d’une entreprise installée en province et, qui plus est, a su se concentrer sur son domaine d’activité avant de faire parler d’elle.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Synchronoss met la main sur la start-up française Miyowa pour 46M d’euros
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer