ActualitéBusinessEuropeMedia

TF1 lance Unify, nouveau pôle qui regroupe ses activités numériques

Avec l'AFP

Le groupe TF1 a annoncé mardi la création d’un nouveau pôle, baptisé Unify, qui rassemble toutes ses activités numériques et doit permettre de nouvelles synergies au sein du groupe, notamment sur le plan commercial.

« La création de Unify s’inscrit dans la suite logique des différentes acquisitions du groupe » réalisées dans le numérique, décrit un communiqué de TF1.

Parmi les acquisitions phares du groupe, Auféminin, Doctissimo ou encore la plateforme de contenus vidéo divertissants MinuteBuzz, renommée depuis Vertical Station. TF1 a aussi récemment pris une participation majoritaire dans Gamned!, spécialiste de la publicité programmatique.

Une présence dans une dizaine de pays

Cette série d’acquisitions permet à Unify d’être présent dans une dizaine de pays et de toucher chaque mois « plus de 100 millions de visiteurs uniques« .

La création du nouveau pôle, qui sera dirigé par Olivier Abecassis, « favorisera les synergies avec le groupe TF1 aussi bien sur le plan éditorial que commercial« , souligne le communiqué. Unify et TF1 Publicité « pourront associer leur savoir-faire et leurs expertises pour apporter aux annonceurs des dispositifs » combinant plusieurs médias « optimisés et inédits« , précise-t-il.

Le groupe audiovisuel et numérique s’est lancé en 2016 dans une transformation en profondeur, visant à développer trois pôles stratégiques: antennes, studios et divertissement ainsi que numérique.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
TF1 lance Unify, nouveau pôle qui regroupe ses activités numériques
E-commerce: StockX lève 255 millions de dollars pour une valorisation à 3,8 milliards de dollars
Jeux vidéo
Gaming: le CNC consacrera 4,2 millions d’euros pour les créateurs de jeux vidéo en 2021
Fuites, piratages… : comment éviter que nos données circulent?
«Ma classe à la maison»: la plateforme du CNED de nouveau ciblée par des cyberattaques
Radio France
Face aux géants du streaming, les radios françaises font leur révolution numérique
De quoi le télétravail est-il la fin?