A la uneActualitéEuropeHealthcare

Tilak Healthcare lève 2,5 millions d’euros pour prévenir les maladies avec ses jeux

Tilak Healthcare, une start-up de la e-santé spécialisée dans le développement de jeux-vidéo médicaux sur smartphone, a annoncé un tour de table de 2,5 millions d'eurs auprès d'Ibionext Grwoth Fund, une société de gestion qui accompagne le développement d'entreprises innovantes dans le domaine de la santé. Les deux entités ont créé ensemble la société Tilak en mai 2016. Créée par Bernard Gilly, Ibionext a pris des participations dans une dizaine de start-up de la e-santé.

Avec ces jeux, la société entend détecter et prévenir l'appariation de maladies chroniques. En janvier, Tilak Healthcare annonçait la nomination d'Edouard Gasser au poste de directeur général. Il était auparavant Head of Studio de Gameloft.

De fait, le marché des serious games dans la santé est en plein essor, marché qui, tous secteurs confondus (entreprise, éducation, gouvernement, santé, tourisme, publicité…) doit peser plus de 5 440 millions de dollars en 2020 d'après une étude

La société compte investir dans le développement de ses jeux pour l'ophtalmologie et les maculopathies (troubles de la vision). Avec cette levée de fonds, elle compte devenir «un leader des jeux thérapeutiques». 

Fondateur : Bernard Gilly (Ibionext)

Date de création : 2016

Siège : Paris

Effectifs : 7

Lire aussi: E-santé: les 10 tendances à surveiller

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Tilak Healthcare lève 2,5 millions d’euros pour prévenir les maladies avec ses jeux
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?
Présidentielle américaine: la pression s’accentue sur Facebook et Twitter, convoqués par le Sénat
Facebook
Quelle place pour l’app de rencontre de Facebook en Europe
Comment Foncia accélère sa transformation numérique ?
Quand la présidentielle américaine se joue sur Twitch
Pourquoi LGO, la plateforme crypto de Frédéric Montagnon, fusionne avec Voyager