ActualitéBusinessTech

[TL;DR] Les news Tech qu’il ne faut pas manquer ce 26/04

Tous les soirs, le meilleur de l’actu Tech est dans le TL;DR de FrenchWeb.

TL;DR (sigle invariable) (XXIème siècle) : initiales de «too long ; didn’t read»,
soit littéralement «trop long ; pas lu»
1. (Internet) Pour exprimer que le message qui a été envoyé n’a pas été lu parce qu’il était trop long.
2. (Internet) Pour exprimer que ce qui suit est un résumé du texte trop long.

 

Revolut lève 250 millions de dollars pour poursuivre son expansion mondiale. Avec cette levée, la start-up atteint le statut de licorne avec une valorisation de 1,7 milliard de dollars.

Pourquoi c’est important : Revolut explique que les fonds levés seront notamment utilisés «pour l’expansion mondiale de ses opérations en commençant par les États-Unis, le Canada, Singapour, Hong-Kong et l’Australie courant 2018». L’entreprise souhaite également passer de 350 à 800 employés d’ici la fin de l’année en recrutant notamment des développeurs, des ingénieurs et des designers. A ce jour, la FinTech britannique revendique près de 2 millions d’utilisateurs, dont 220 000 en France.

Vlad Yatsenko et Nikolay Storonsky, co-fondateurs de Revolut.
Crédit: Revolut

 

Jean-Baptiste Rudelle rappelé au poste de directeur général de Criteo. L’entreprise prévoit une baisse de 22% de son chiffre d’affaires en 2018.

Pourquoi c’est important : Jean-Baptiste Rudelle va opérer depuis le siège social de Criteo à Paris. De son côté, Éric Eichmann va assurer la transition et quitte le conseil d’administration. L’entreprise cotée au Nasdaq rencontre des difficultés depuis qu’Apple a introduit en septembre 2017 un système qui restreint lourdement le suivi publicitaire sur Safari via les cookies. Or les données obtenues grâce à ces fameux «cookies» constituent le cœur d’activité de Criteo. En décembre, l’entreprise a même vécu un véritable «jeudi noir», en voyant son cours chuter de plus de 20%.

Crédit : AdsVark

 

Cityscoot lève le voile sur son plan de développement. Après sa levée de 40 millions d’euros, l’opérateur de scooters électriques partagés veut porter à 10 000 engins sa flotte d’ici 2019 et se déploie à l’international.

Pourquoi c’est important : Cityscoot enregistre aujourd’hui 75 000 utilisateurs, 2 000 000 de trajets effectués et une location toutes les 8 secondes à Paris en moins de 2 ans. La société souhaite déployer et opérer 6 000 scooters d’ici la fin de cette année. Après la France, Cityscoot se lancera à Milan et à Genève.

Crédit : Cityscoot

 

Malgré le scandale Cambridge Analytica, Facebook empoche 5 milliards de dollars de bénéfices au premier trimestre 2018. Sur les trois premiers mois de l’année, le réseau social a gagné 70 millions d’utilisateurs mensuels supplémentaires.

Pourquoi c’est important : Bien que les résultats trimestriels de Facebook soient positifs, il est important de préciser que le scandale Cambridge Analytica a éclaté seulement deux semaines avant la fin du premier trimestre. Dans ce contexte, le deuxième trimestre livrera des enseignements supplémentaires sur l’impact réel de cette affaire sur les performances du réseau social. Pour rappel, l’audition de Mark Zuckerberg devant le Congrès américain a eu lieu début avril, soit en dehors du premier trimestre. De plus, au cours de la période allant jusqu’à juin, Facebook va devoir composer avec la mise en place du RGPD, prévue pour le 25 mai prochain.

Crédits : Facebook.

 

Traackr lève 9 millions de dollars pour mettre les influenceurs au service des marques. La société permet d’aider les marques à identifier et gérer les influenceurs les plus pertinents sur une industrie donnée.

Pourquoi c’est important : De plus en plus plébiscité par les marques, le marketing d’influence leur offre de nouvelles possibilités pour toucher les consommateurs, notamment les Millennials. Pour les marques, les influenceurs représentent en effet une aubaine pour s’adresser aux consommateurs dans la mesure où ils ont déjà gagné la confiance de leurs futurs clients potentiels. De cette manière, les marques peuvent gagner en crédibilité et accroître leur rayonnement. Ce tour de table doit permettre à Traackr de financer son développement commercial et marketing. La start-up américaine entend également renforcer son service client.

Crédits : Traackr.
Tags
Plus d'infos

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer