ActualitéBusinessLes levées de fonds

Tradeshift lève 250 millions de dollars pour poursuivre son expansion dans la digitalisation de la supply chain

Le montant

L’entreprise Tradeshift, spécialisée dans la supply chain, les paiements et les marketplaces, annonce avoir levé 250 millions de dollars en série E dans un tour de table mené par Goldman Sachs et PSP Investments. HSBC, H14 ou encore GP Bullhound ont également participé. Ils rejoignent les investisseurs historiques comme American Express Ventures, CreditEase Fintech ou encore Investment Fund.

Cette nouvelle levée porte à 400 millions de dollars le montant total des fonds levés par Tradeshift, désormais valorisée à 1,1 milliard de dollars.

Le marché

Fondée en 2010 au Danemark et basée à San Francisco, l’activité de Tradeshift a pour but de simplifier les paiements dans les chaînes d’approvisionnement et les marketplaces. L’écosystème de la société offre maintenant des alternatives pour le financement des échanges, la gestion des dépenses et des créances, les prêts et paiements, et les marketplaces privées.

La société propose aux acheteurs et aux fournisseurs de digitaliser leurs transactions commerciales, de collaborer sur les différents processus et de se connecter à n’importe quelle application de la chaîne d’approvisionnement. Tradeshift souhaite dynamiser l’innovation dans la chaîne d’approvisionnement pour créer une économie connectée numériquement.

L’entreprise revendique plus de 1,5 millions de sociétés clientes dans le monde dont de grandes structures comme Air France-KLM, DHL, Fujitsu, HSBC, Siemens, Société Générale, Unilever et Volvo.

Sur le même créneau, on peut citer le réseau SAP Ariba. À l’origine dénommée Ariba, la société a changé de nom depuis son rachat par le géant SAP en 2012.

Les objectifs de la Start-up

Avec cette levée, Tradeshift souhaite lancer différentes initiatives stratégiques pour poursuivre son expansion en Europe et en Asie pour faire progresser les volumes de transactions réalisés sur sa plateforme et investir dans des technologies émergentes comme la blockchain et l’intelligence artificielle, via son incubateur, Frontiers, lancé en début d’année.

Tradeshift : les données clés

Fondateurs : Christian Lanng, Gert Sylvest, Mikkel Brun
Création : 2010
Siège : San Francisco (États-Unis)
Activité : plateforme regroupant acheteurs et fournisseurs
Financement : 400 millions de dollars au total

 

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRHMerci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
Tradeshift lève 250 millions de dollars pour poursuivre son expansion dans la digitalisation de la supply chain
FoodTech: quand des anciens d’Uber deviennent des rivaux de Travis Kalanick
IA : Enlitic lève 25 millions de dollars pour détecter plus rapidement les cancers
Ximalaya, le spécialiste chinois des podcasts qui pourrait peser 3,5 milliards de dollars
Entre Netflix et Disney, la bataille du streaming se jouera en Asie dès 2020
La valorisation de DoorDash atteint 13 milliards de dollars après une extension de sa série G
Comment la startup School Tech souhaite digitaliser les écoles supérieures
Copy link