ActualitéFinTechLes levées de fonds

Transferts d’argent sur mobile: la start-up britannique WorldRemit lève 100 millions de dollars

WorldRemit, une start-up britannique spécialisée dans les transferts d’argent en ligne, vient de lever 100 millions de dollars auprès de Technology Crossover Ventures, en tant que principal investisseur, et d’Accel Partners, déjà présent au capital.

La société édite une application pour effectuer des transferts d’argent, qui concurrence directement les acteurs traditionnels comme Western Union. Il est possible d’effectuer des transferts vers un compte, vers un portefeuille électronique ou un point de retrait en espèce. Avec ce nouvel investissement, la société souhaite poursuivre son développement à l’international alors qu’elle couvre une cinquantaine de pays actuellement pour expédier des fonds, et 117 pour en recevoir.

« Nous faisons évoluer les transferts d’argent à l’ère du mobile, où les individus envoient de l’argent à partir d’applications et en reçoivent à partir de services mobiles » déclare Ismail Ahmed, le fondateur et PDG de WorldRemit. « Le marché mondial des transferts, de 550 milliards de dollars, connaît d’importantes disruptions avec une nette évolution vers des solutions en ligne et mobiles pour le transfert d’argent international » estime John Rosenberg, de TCV.

Fondée en 2010, WorldRemit emploie 150 personnes à Londres, mais dispose également de bureaux aux Etats-Unis, au Canada et en Australie. En France, d’autres acteurs se positionnent également sur le transfert d’argent. Figure notamment la start-up Afrimarket dans laquelle Orange a récemment investi via son nouveau véhicule d’investissement.

Bouton retour en haut de la page
Transferts d’argent sur mobile: la start-up britannique WorldRemit lève 100 millions de dollars
[Série A] Sastrify lève 15 millions de dollars auprès de FirstMark Capital
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
[SEED] Wisear lève 2 millions d’euros pour dépasser le contrôle vocal des objets via son interface neurale
[Serie C] Wandercraft lève 45 millions de dollars pour accélérer son développement aux États-Unis
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers