ActualitéMarketing & Communication

Twitter rassure avec ses résultats, l’action s’envole à Wall Street

Twitter a publié les résultats du second trimestre de son exercice fiscal :

  • le chiffre d’affaires atteint 312 millions de dollars, en hausse de 124% sur un an ;
  • la perte nette s’établit à 145 millions de dollars, contre 42 millions de dollars l’an passé ;
  • le bénéfice par action (non-GAAP), qui fait référence à Wall Street, se fixe à 0,02 dollar ;
  • les revenus publicitaires ont plus que doublé avec une croissance de 129% à 277 millions de dollars, dont 81% ont été réalisés sur mobile ;
  • les revenus pour mille timelines vues à atteint 1,60 dollar, en hausse de 100% sur un an.

 

Au-delà des résultats financiers, le réseau social est parvenu à conquérir 16 millions de nouveaux utilisateurs actifs mensuels, à 271 millions d’utilisateurs. Un bon chiffre qui s’explique en partie par la Coupe du Monde de football pour laquelle un dispositif spécial avait été instauré. Le mobile représente 78% des utilisateurs actifs mensuels.

Suite à la publication de ces résultats, l’action Twitter s’est envolée de plus de 27% à Wall Street, à un peu plus de 49 dollars. Pour le troisième trimestre, l’entreprise projette un chiffre d’affaires de 330 à 340 millions de dollars, pour un chiffre d’affaires annuel compris en 1,31 et 1,33 milliard de dollars.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Twitter rassure avec ses résultats, l’action s’envole à Wall Street
Facebook
Facebook: la suspension de Donald Trump relance le débat de l’auto-régulation des réseaux sociaux
Bouygues Telecom
5G: Bouygues Telecom va recevoir 350 millions d’euros de la Banque européenne d’investissement
Twitter
Twitter lance une « boîte à pourboires » pour fidéliser les influenceurs
[BOOTSTRAP] Comment les entreprises qui bootstrappent s’adaptent elles à la crise?
Mon Super Voisin: le pivot qui a complètement changé la trajectoire de la startup
Paiement fractionné: la Banque Postale s’allie à la FinTech Alma