A la uneActualitéTransport

Uber en passe de devenir la start-up non côtée la plus valorisée

Uber cherche à lever 1 milliard de dollars, après avoir levé 1 milliard en août et 1,6 milliard en janvier dernier. Si cette information relayée par le New York Times se confirme, Uber deviendrait la start-up non côtée la plus valorisée au monde, entre 50 et 70 milliards de dollars d’après le quotidien américain. Depuis sa création en 2009, le total des montants levés atteindrait 5 milliards de dollars, après huit levées de fonds.

Si les discussions de ce nouveau tour de table doivent débuter dans les prochaines semaines, les dirigeants d’Uber ont refusé d’en dire davantage. Après les investisseurs chinois cet été, la banque d’affaires Goldman Sachs en début d’année, et Google Ventures auparavant, vers quels nouveaux fonds Uber va-t-il se tourner?

Côté développements, Uber cherche à étendre ses services Uber Eats, la livraison de repas, et Uber Rush, celle des courses de dernière minute. Uber Pool, le service de partage de trajets, fait aussi partie des priorités, alors que le service Uber Pop pour les particuliers avait rencontré des obstacles notamment en France. Uber doit aussi rivaliser avec Yidao Yonche, l’un de ses concurrents en Asie. Il a d’ailleurs présenté UberCommute, un nouveau service pour s’étendre en Chine.

Comme les autres «decacorns» (valorisées plus de 10 milliards de dollars) que sont Airbnb, Dropbox, Pinterest, Snapchat, Uber prend son temps avant l’étape de l’IPO. Travis Kalanick, le patron emblématique d’Uber, a rappelé qu’elle n’était pas d’actualité. «C’est un peu trop tôt», a-t-il indiqué au Wall Street Journal cité la semaine dernière.

Uber est déjà présente dans 300 villes et dans 63 pays.

Travis Kalanick, l’homme qui veut uberiser la planète

Bouton retour en haut de la page
Uber en passe de devenir la start-up non côtée la plus valorisée
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
Google demande l’annulation d’une amende de 100 millions d’euros reçue de la Cnil pour ses cookies
[Serie D] 1 milliard de dollars de plus pour Checkout, la 3ème FinTech la mieux valorisée au monde