ActualitéBusinessDistributionEtudesTech

Une réservation de voyage en ligne sur cinq se fait désormais sur smartphone

Les voyageurs ont de plus en plus tendance à utiliser leurs smartphones pour réaliser des réservations de dernière minute. Aujourd'hui une réservation de voyage en ligne sur cinq se fait ainsi sur smartphone, contre 14% au second trimestre 2015, d'après les résultats de l'étude Travel Flash Report de Criteo.

Réalisée à partir de l'analyse de données collectées auprès de plus de 1 000 annonceurs du secteur du voyage dans le monde, et de plus de 1 000 voyageurs américains, l'étude s'est intéressée à l'évolution des comportements d'achat des voyageurs, en particulier sur mobile. 

Une réservation d'hôtel en ligne sur cinq réalisée sur smartphone

Premier enseignement de l'étude, les réservations de voyage en ligne sur mobile, tous terminaux confondus, sont en hausse. Elles concernaient près du tiers des réservations au deuxième trimestre 2016, contre 24% à la même période l'année dernière. Ce sont les smartphones qui ont le plus bénéficié de cette croissance, avec une hausse de 33% des réservations constatées sur un an. 

criteo-voyage-oct2016-1

Ensuite, si ce phénomène a touché l'ensemble des pays couverts par le champ de l'étude, c'est aux Etats-Unis ainsi qu'en Amérique Latine qu'il a été le plus fort, passant de 16% de réservations sur smartphone au deuxième trimestre 2015, à 22% sur la même période en 2016. 

Autre constat, les voyageurs utilisent avant tout leur smartphone pour effectuer des réservations d'hôtel (20%), ainsi que des séjours complets (18%). Les réservations de vols sur smartphone sont quant à elles encore faibles (12% des réservations). 

La France rattrape son retard

La France, à la traîne par rapport aux autres pays aux second trimestre 2015, semble avoir rattrapé son retard en l'espace d'une année. En effet, près du quart des réservations en ligne sont aujourd'hui réalisées sur smartphone (c'est plus que la moyenne globale), soit une hausse de 56% comparé à l'année précédente. 

Autre manifestation du réveil du marché français: sur l'ensemble des types de réservations effectuées (vol, séjour, hôtel), la part des transactions sur smartphone est supérieure à la moyenne européenne (Europe de l'Ouest). En particulier, 14% des réservations de vols en ligne sont effectuées sur smartphone en France, contre 9% en Europe de l'Ouest. C'est 47% de plus qu'au second trimestre de l'année 2015. 

criteo-voyages-oct2016-2

Le smartphone pour les réservations de dernière minute et les séjours courts

Au-delà de ces constats d'ordre général, les auteurs de l'étude se sont également intéressés au profil de ces nouveaux voyageurs connectés.

Sans surprise, ces sont les internautes les plus jeunes (18-24 ans) qui utilisent le plus leur smartphone pour réserver des vols, tandis que les 25-34 ans sont les plus nombreux à réserver des hôtels via leur téléphone. Autre constat, ce sont les femmes qui sont les plus adeptes des réservations en ligne sur smartphone, tous types de produits confondus. 

En termes d'usages, le smartphone est privilégié pour les réservations de dernière minute (51% des réservations à moins de 24 heures, et 30% des réservations faites entre 24 et 48 heures avant le séjour), ainsi que pour les séjours courts (55% de séjours d'une nuit).

A noter, pour les séjours courts les mobinautes apprécient également de passer par les applications mobiles des voyagistes. Ces derniers ont d'ailleurs constaté une forte hausse des réservations effectuées via leurs applications, qui sont passées de 12% en juin 2014 à 54% en juin 2016. 

Le confort de navigation, principal frein à la réservation mobile 

Si la progression du mobile est importante depuis un an, la grande majorité des réservations en ligne sont encore réalisées sur ordinateur. Interrogés sur les raisons qui les poussent à privilégier l'ordinateur au mobile, les internautes américains citent en premier lieu la facilité de navigation (à 93%), ainsi que leur réticence à installer une application sur leurs appareils (à 58%).

Autres freins à l'utilisation du mobile cité par plus de la moitié des répondants: des doutes concernant la sécurité des paiements mobiles, et le fait de ne pas vouloir utiliser leurs données mobiles en voyage. 

criteo-voyage-oct2016-3

 

**Méthodologie: étude réalisée à partir de l'analyse des données de plus de 1 000 annonceurs du secteur du voyage et sur un sondage adressé à plus de 1 000 voyageurs eux Etats-Unis. 
Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This