ActualitéBusinessEuropeFinTechInvestissementsLes levées de fondsStartup

Unkle lève 1 million d’euros pour être le garant des locataires

Difficile de trouver un logement lorsque l’on a des revenus modestes ou que l’on est un travailleur indépendant, le propriétaire craignant que les ressources du locataire ne soient insuffisantes pour payer chaque mois le loyer. Devant ce constat, la start-up française a décidé de changer la donne en mettant sur orbite un service destiné à gagner la confiance des propriétaires.

Pour prendre son envol, la société annonce aujourd’hui une levée d’amorçage d’un million d’euros. Pour cette opération, la jeune pousse a bénéficié du soutien de business angels, notamment Hervé Schricke, co-fondateur de Meilleurtaux.com, Adrien Ledoux, co-fondateur de JobTeaser, et Guillaume Lestrade, co-fondateur de Meero.

Lancée l’an passé par Matthieu Luneau, Cédric Baulme et Charles-André Richard, Unkle a mis au point un système de scoring pour garantir la fiabilité d’un locataire. Car à l’heure actuelle, ceux qui ont toujours payé leur loyer dans les temps ne bénéficient d’aucun avantage lorsqu’ils sont à la recherche d’un nouveau logement ou d’un prêt bancaire immobilier. «Les critères de sélection d’un locataire ne sont plus adaptés à l’évolution du monde du travail. Il n’existe pas de catégorie pour les statuts d’indépendants – qui connaît pourtant une croissance de 126% ces dix dernières années – ou d’expatriés par exemple, or ces derniers sont tout aussi solvables que les CDI. Aujourd’hui, ce sont 6 millions de personnes en France qui sont concernées par cette situation», note Matthieu Luneau, co-fondateur d’Unkle.

Un système de notation pour avantager le locataire dans la recherche d’un logement 

Pour rééquilibrer le rapport de force entre le propriétaire et le locataire, Unkle ne s’appuie pas sur les critères de sélection habituels, à savoir un CDI ou un salaire trois fois supérieur au loyer, mais sur d’autres éléments, comme l’épargne ou les pensions alimentaires par exemple. Afin de prouver sa bonne foi, le locataire doit répondre à des questions sur sa situation et fournir quelques documents justifiant sa solvabilité. Le but est avant tout de prendre en compte sa capacité réelle à payer le loyer chaque mois.

De cette manière, la start-up parisienne espère définir un indice permettant aux locataires d’être avantagés dans la recherche d’un nouveau logement ou d’un prêt bancaire pour un achat immobilier. Par exemple, leur notation pourrait leur permettre d’obtenir un prêt bancaire à des conditions plus avantageuses (taux plus bas, montant plus important emprunté).

Pour couvrir les risques de loyers impayés et ainsi rassurer les propriétaires, Unkle s’est associé à Sada Assurances, filiale française du groupe allemand Devk. Pour se rémunérer, la société demande aux locataires de s’acquitter d’un abonnement mensuel coûtant 3,5% du loyer pendant toute la durée du bail. 

Unkle : les données clés

Fondateurs : Matthieu Luneau, Cédric Baulme et Charles-André Richard
Création : 2018
Siège social : Paris
Activité : garantie de loyers
Financement : 1 million d’euros en mai 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Un commentaire

Unkle lève 1 million d’euros pour être le garant des locataires
Samsung: la faille du capteur d’empreinte ne sera pas réglée avant la prochaine mise à jour
YouTube
Les marques ont-elles perdu le contrôle de leurs investissements publicitaires en ligne?
Airbnb double ses pertes, mauvais indicateur avant l’IPO de 2020?
Les offres d’emploi de la semaine
Libra: le G7 exige un cadre juridique
Veepee s’offre la startup Scalia pour unifier ses données produits
Copy link