A la uneActualitéAffaires publiquesAsieEuropeEvents ChannelParis

Valérie Pécresse (Présidente de la région IDF): «On a beaucoup subventionné à pertes des choses qui ne marchaient pas»

«Le numérique sert à rendre le pouvoir», affirme Valérie Pécresse, la président de la région Ile-de-France qui a pris ses fonctions en décembre 2015. Lors de son passage à la cérémonie des ACSEL'R qui récompensait les acteurs du numérique, les «disrupteurs du chômage». Mais vont-être les priorités de la région? Quelle sera son champ d'action réel, quand, des entrepreneurs français, comme Paul Duan, cèdent aux sirènes de la Silion Valley?

Pour Valérie Pécresse, la priorité est à donner à la formation. « Ce sont 600 millions d'euros qui sont dépensés sur la formation professionnelle, mais on a aucune information sur comment les formés ont vécu leur formation, et sur ce que cela leur a apporté concrètement», détaille l'ancienne Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche. Autre enjeu, celui de donner l'accès à tous à ces nouvelles opportunités: «Le numérique ce n’est pas que pour les Bac +5 ».

Enfin, l'ancienne députée des Yvelines rappelle le dispositif de la «garantie région pour les PME et TPE en croissance»; des microcrédits qui étaient alors gérés par Oseo. La région a prévu une enveloppe de 6 millions d'euros pour des prêts aux entreprises, via la BPI ou via «des réseaux bancaires classiques». 

VOIR: L'interview de Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France

Voir aussi: Comment Paul Duan (Bayes Impact) veut «disrupter le chômage»
 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Valérie Pécresse (Présidente de la région IDF): «On a beaucoup subventionné à pertes des choses qui ne marchaient pas»
Comment le numérique réinvente le monde des livres ?
Cryptomonnaies: PayPal pourrait racheter BitGo, pionnier des transactions sécurisées
Intel: pourquoi le titre du géant des micro-processeurs a chuté de 10% en Bourse
Données de santé: la présence de Palantir dans le suivi du vaccin contre le Covid-19 inquiète
Statut des chauffeurs: Uber et Lyft perdent leur appel en Californie
TousAntiCovid : enfin l’heure du vrai démarrage pour l’application de contact tracing du gouvernement ?