ActualitéBusinessTransport

Vélos connectés: Angell, la startup de Marc Simoncini, lève 12 millions d’euros auprès de SEB

Avec notre partenaire Junto, spécialiste de la performance média, découvrez l'actualité des levées de fonds

Angell, spécialisé dans la conception et la vente de vélos électriques connectés, lève 12 millions d’euros auprès notamment de SEB pour accélérer son développement. Lancé sous l’impulsion de Jules Trecco et Marc Simoncini, l’un des pionniers de l’Internet français avec à son actif la création de sociétés comme iFrance, Meetic, Sensee et le fonds d’investissement Jaina Capital, Angell prépare son expansion européenne pour s’étendre dans 10 pays et 80 villes du Vieux continent.

Fondée en 2018, la startup développe des vélos au design épuré pourvus d’une intelligence embarquée, d’éclairages hyperboliques et de capteurs permettant de renforcer la sécurité de l’utilisateur et de prévenir les vols. Le premier modèle de la marque, baptisé Angell, a vu le jour en 2019 et a déjà séduit des milliers d’utilisateurs dans plus de 8 pays. Ce vélo est également pourvu de programmes d’assistance électrique et d’un écran tactile intégré au cockpit, permettant le pilotage des logiciels internes (vitesses, indice de pollution, niveau de batterie, GPS, calories, assistance électrique, etc.). La startup revendique plus de 2 000 vélos de sa gamme en circulation en 2020.

Un service premium de maintenance

La startup parisienne prévoit désormais le lancement commercial de son nouveau modèle, Angell / S, disponible à la commande à partir du 1er août. Conçu pour être plus léger et maniable que son prédécesseur, il sera produit par le Groupe SEB qui livrera les premiers modèles en septembre 2021.

« Angell a été fondée il y a plus de 3 ans sur une intuition : celle que des grandes capitales européennes seront libérées de tout véhicule thermique individuel avant 2025. La mission d’Angell est d’améliorer le quotidien dans les villes en imaginant, créant et distribuant des objets de mobilité ​ du futur destinés aux trajets domicile/travail, au fitness et au loisir », détaille l’entreprise. Sur ce secteur, on retrouve en Europe la startup belge Cowboy, spécialisée dans la fabrication de vélos électriques connectés qui a levé 23 millions d’euros en série B l’an passé, ou encore le Hollandais Vanmoof.

Angell nourrit également d’autres ambitions, notamment celle de proposer un service premium de maintenance et d’assistance au niveau européen. La startup, qui a déjà ouvert un atelier central en Seine-Saint-Denis, prévoit en effet de lancer un centre de formation pour disposer de plus de réparateurs et d’assistants, en leur transmettant son expérience quant à la gestion d’une flotte de VAE. Le réseau d’Angell s’étend à la France, la Suisse, la Belgique, l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie.

Angell : les données clés

Fondateurs : Jules Trecco et Marc Simoncini
Création : 2018
Siège social : Paris 
Secteur : mobilité
Activité : conception et vente de vélos électriques connectés
Concurrent : Cowboy 


Financement : 12 millions d’euros auprès notamment de SEB.

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA. Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Vélos connectés: Angell, la startup de Marc Simoncini, lève 12 millions d’euros auprès de SEB
Voitures électriques, batteries et recyclage: comment l’industrie automobile se prépare pour 2030?
Qui est Aiven, nouvelle licorne nordique?
Quick commerce: dans un contexte tendu, Gorillas lève 1 milliard de dollars pour financer sa croissance
Dufourcq
Spatial: un nouveau fonds pour les startups françaises et européennes lancé par le CNES, la BPI et Karista
[Livre Blanc] Priorités et perspectives pour 2025 en matière de gestion des compétences
Circle : un nouveau modèle d’acquisition en peer-to-peer