ActualitéBusiness

Vente-Privee.com se lance sur le marché US en joint venture avec American Express

C’est depuis le building d’American Express à New-York que Jacques-Antoine Granjon a dévoilé cet après-midi sa stratégie de développement US lors d’une vidéo-conférence de presse. Vente-privee.com se lancera donc aux Etats-Unis fin 2011 ou début 2012 en partenariat avec AmEx et ses 42 M de membres américains.

Après quelques balbutiements technologiques, Jacques-Antoine Granjon, le créateur et PDG de Vente Privée a déroulé pendant près de 45 minutes, dans un discours clair et sans arrogance comme à son habitude, les raisons de son association avec American Express et le plan de bataille du déploiement de Vente Privée aux Etats-Unis.

Même s’il reconnaît que cette joint venture « pourrait paraître paradoxale » à première vue, il appuie sa rhétorique sur le partage de valeurs communes avec le géant américain et principalement avec son interlocuteur privilégié, Dan Schulman (en charge du business development d’AmEx – ancien de Virgin aux côtés de Richard Branson). J.A.G a donc préféré la voie rationnelle du poumon financier de la côte Est aux sirènes de Palo Alto où la réputation de la petite start-up française devenue en 10 ans leader mondial de la vente événementielle n’est pourtant plus à faire.

La joint venture se réalise sur une base 50/50 avec pour chacun, un apport initial de près de 20 M$. Budget total: entre 35 et 40 M$. La société sera américaine et comme le précise J.A.G, elle sera créée « avec, par et pour des américains ».

Ce sont donc les 42 millions de membres, plutôt CSP + d ‘AmEx aux Etat-Unis qui vont constituer la clé de voute du lancement dans quelques mois d’un Vente Privée US qui ne porte par encore officiellement de nom. De ce côté de l’Altlantique, on soumet d’abord les idées de noms de marques à de véritables crash tests auprès de panels de consommateurs, précise-t-il.

Fidèle à sa liberté de ton, J.A.G insiste sur son manque d’intérêt personnel pour toute ce qui ressemble à un business plan et promet une arrivée humble mais totalement centrée sur le strict modèle de vente événementielle qui a fait l’incroyable succès de Vente Privée en France. Pas d’arrogance donc martèle-t il en filant la métaphore de la mayonnaise. La faire prendre d’abord par de petites ventes avant d’ajouter autant d’huile que possible grâce aux 42 M de clients d’AmEx. C’est selon lui la recette possible du succès sur ce marché ultra compétitif ou un Gilt, le principal concurrent dans sa ligne de mire, vient de lever la bagatelle de 138 M$ il y a quelques jours.

Des contacts avec des marques prestigieuses sont d’ores et déjà en cours pour préparer les premières ventes privées avec une ambition de CA de 500 M$ d’ici à 3 ou 4 ans. Une CEO en interim est déjà en place à New-York qui recrute les premiers cadres.

Les derniers chiffres de Vente Privée:

  • Un CA de 969 M€ en 2010 (+11% sur an). La société est encore en 2011 sur un trend de progression à deux chiffres
  • 1322 collaborateurs
  • 170 000 M2 d’entrepots et bureaux en France et jusqu’à 120 000 colis expédiés par jour
Tags
EquipAUto

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

3 thoughts on “Vente-Privee.com se lance sur le marché US en joint venture avec American Express”

  1. Ce n’est pas tant « une petite startup de 10ans », JAG est dans la vente événementielle depuis plus de 25ans, il connait donc très bien le métier, même si la technique n’est la que depuis quelques années effectivement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This