Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
AcquisitionActualitéBusinessInvestissementsTech

Verint Systems en passe de s’offrir le spécialiste israélien de cybersécurité NSO pour 1 milliard de dollars

Verint Systems veut renforcer son portefeuille de solutions de cybersécurité. Le fournisseur de logiciels pour l’optimisation des ressources humaines et la sécurité des entreprises est en pourparlers pour acquérir la société israélienne NSO Group, qui développe des solutions de cybersurveillance. Le montant de l’opération pourrait atteindre le milliard de dollars, rapporte le Wall Street Journal.

Le paiement pourrait s’effectuer en actions et sous la forme d’une reprise de dette auprès du fonds d’investissement Francisco Partners, qui deviendrait à cette occasion le premier actionnaire de l’entreprise américaine. A ce jour, la capitalisation boursière de Verint Systems s’élève à 2,9 milliards de dollars au Nasdaq.

NSO réputé pour son logiciel espion Pegasus 

Fondée en 2010 par Niv Carmi, Shalev Hulio et Omri Lavie, NSO développe des solutions visant à aider des gouvernements et des entreprises dans la collecte des données pour gagner en performance et en sécurité. La société israélienne est notamment connue pour son expertise sur le plan militaire avec le logiciel espion Pegasus, qui permet d’enregistrer des conversations et d’accéder à des photos, des messages et des sites web consultés sur un smartphone.

Ce rachat va ainsi permettre à Verint Systems d’enrichir son offre à destination des organismes gouvernementaux et des entreprises. Actuellement, les solutions développées par la société américaine sont utilisées par plus de 10 000 organisations dans 150 pays.

La Tech israélienne se distingue à nouveau en matière de cybersécurité. En juin 2017, la start-up Hexadite avait séduit le géant américain Microsoft, qui avait déboursé 100 millions de dollars pour s’offrir l’entreprise israélienne. Celle-ci a mis au point une technologie qui se connecte aux systèmes existants de cybersécurité pour analyser automatiquement les menaces en ligne via l’intelligence artificielle.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This