ActualitéHealthcareLes levées de fonds

Visiomed, acteur français de l’e-santé, lève 5,9 millions d’euros en Bourse

Le marché de l’e-santé est estimé à 2,4 milliards d’euros selon une étude Xerfi Precepta et devrait progresser de 4 à 7% par an d’ici à 2017. Les acteurs du secteur rencontrent un contexte favorable pour se développer en attirant des investisseurs. Visiomed, entreprise française de l’e-santé, vient d’annoncer s’être financé sur Alternext à hauteur de 5,3 millions d’euros.

La société, fondée à Paris en 2007, commercialise principalement du matériel médical grand public, dont des produits connectés (thermomètres, tensiomètres…) via sa gamme Bewell connect. Visomed Group veut accélérer sur ce segment. Les fonds levés iront au développement de nouveaux produits et services associés, ainsi qu’au marketing pour faire connaître la gamme au grand public.

Un cours qui revient de loin

Cette levée de fonds fait suite à la décision du conseil d’administration d’émettre plus de 1,58 million d’actions nouvelles.

« Cette opération a été souscrite à hauteur : dans un premier temps de 2,113 2 millions d’euros par des investisseurs FCP et particuliers, dont la souscription est éligible à la réduction ISF ; et dans un deuxième temps de 3, 793 5 millions d’euros dans le cadre d’un placement privé, par des personnes ou des sociétés fournissant des services d’investissements  pour compte de tiers et par quelques investisseurs privés» précise la société dans un communiqué publié ce 29 janvier.

Depuis le début du mois de janvier, le cours de Visiomed a retrouvé des couleurs, mais il revient de loin: il avait abandonné près de 80% de sa valeur depuis son introduction en 2011 sur le marché boursier à 8 euros par action. La société emploie une cinquantaine de personnes et a réalisé un chiffre d’affaires d’environ 13 millions d’euros sur 2014. Elle vise notamment les marchés émergents et a connu un regain de vente de ses appareils consécutivement à la prolifération d’Ebola dont l’ONU a fait savoir ce jeudi qu’elle «n’est pas encore endiguée».

Lire aussi:

>> E-santé: les clés pour trouver son modèle économique

>> E-santé, objets et ville connectés, impression 3D: le CES 2015 en résumé

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

Adeline Raynal

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Visiomed, acteur français de l’e-santé, lève 5,9 millions d’euros en Bourse
[Webinar] Summer Camp New Retail: Préparez votre rentrée
Après l’échec de Mixer (Microsoft), le célèbre joueur Ninja fait son retour sur YouTube
Malgré la crise, SAP dévoile un bénéfice plus important que prévu au second trimestre
Un robot anti-coronavirus inventé par deux entreprises françaises, Octopus Robots et Fybots
Sequoia mène un tour de 100 millions de dollars dans l’app chinoise de lecture interactive Kuaidian
Facebook supprime des comptes pour « comportement inauthentique coordonné »
Copy link