AcquisitionActualitéAmérique du nordBusinessInvestissementsRetail & eCommerce

Walmart mise sur la réalité virtuelle avec Spatialand

La réalité virtuelle n’a pas seulement de beaux jours pour le divertissement, elle peut aussi être utilisée pour réinventer l’expérience utilisateur dans les boutiques physiques et sur les sites e-commerce. C’est en tout cas ce que pense Walmart. Le géant américain de la grande distribution vient en effet de mettre la main sur la start-up Spatialand, spécialisée dans la réalité virtuelle. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées. Il s’agit de la première acquisition dans l’univers de la réalité virtuelle pour Store No. 8, l’incubateur de start-up de Walmart.

Fondée en octobre 2016 par Kimberly Cooper, Spatialand développe des logiciels qui permettent aux créateurs de transformer le contenu existant en expériences de réalité virtuelle. L’an passé, la société avait déjà collaboré avec Walmart sur un projet de réalité virtuelle, technologie sur laquelle veut s’appuyer le groupe américain pour redéfinir l’avenir du shopping.

Store No. 8, usine d’expériences de Walmart pour digitaliser le shopping 

Désormais dans le giron de l’incubateur Store No. 8, la plateforme de création d’expériences de réalité virtuelle de Spatialand permettra à Walmart de développer de nouveaux produits et usages en réalité virtuelle pour mettre en place des environnements de vente plus immersifs pour le client, aussi bien en ligne qu’en magasin physique.

Dans le cadre de l’opération, la fondatrice de Spatialand, Kimberly Cooper, ainsi que son équipe, vont rejoindre Walmart. Katie Finnegan, qui est à la tête de Store No. 8, sera CEO par intérim de la nouvelle société de réalité virtuelle créée par le géant de la distribution. Kimberly Cooper et Jeremy Welt, Chief Product Officer de Store No. 8, seront à ses côtés pour mener le projet.

Au sein de Store No. 8, Walmart travaille sur plusieurs projets pour digitaliser le shopping en magasin. Le groupe américain planche notamment sur un magasin physique sans caisse, sous le nom de code «Project Kepler», un concept qui rappelle sensiblement celui d’Amazon Go imaginé par la firme de Jeff Bezos. Walmart teste également un service d’assistant personnel pour faire des recommandations de shopping au client et simplifier le processus d’achat.

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Walmart mise sur la réalité virtuelle avec Spatialand
4 millions pour Foodvisor, l’application qui prend en photo votre assiette pour améliorer votre alimentation
Inside Cardiologs : comment l’IA peut faciliter le quotidien des cardiologues
Reconnaissance faciale
Reconnaissance faciale: la Cnil trace ses lignes rouges
Ludovic Le Moan (Sigfox): «Personne ne parlait de bas débit avant nous, les autres sont venus par opportunisme»
Les offres d’emploi de la semaine
Pourquoi 1Password boucle une première levée de 200 millions de dollars après 14 ans d’existence
Copy link