ActualitéRetail & eCommerceWe Love Entrepreneurs

[We Love Entrepreneurs] Materiel.net, pionnier du e-commerce français

Créée en 1998 par Jean-Philippe Fleury, qui a alors 21 ans, la société Domysis édite materiel.net, un e-commerçant spécialisé dans les produits high tech. Interrogé par Frenchweb sur ce qui fait le succès d’un projet de création d’entreprise, ce dernier est clair: il s’agit de l’équipe avant tout.

«Arriver à constituer une équipe, je pense que c’est ce qu’il y a de plus dur pour un chef d’entreprise. Un entrepreneur, il a des idées, il a une vision, il a une envie. Réussir à se donner les moyens, humains, d’y parvenir, c’est là où est la plus grosse difficulté. Il faut trouver les bonnes compétences, et des personnes qui adhèrent au projet.» confie l’entrepreneur.

Rachetée au début de l’année, materiel.net fait désormais partie intégrante du Groupe LDLC. La société a conservé son identité de marque à la suite de son rachat. L’intégration de Materiel.net positionne le Groupe LDLC comme cinquième acteur de e-commerce en France hors agro-alimentaire et voyagistes (source: FEVAD 2016). Avec un effectif de 700 salariés, le Groupe représente près de 500 millions d’euros de chiffre d’affaires. Il compte deux plateformes logistiques en Isère (38) et en Loire Atlantique (44) soit 40 000 m² d’où partent plus de 7 000 produits par mois.

Interview de Jean-Philippe Fleury, fondateur de Materiel.net, tournée en 2014 dans le cadre du documentaire We Love Entrepreneurs :

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[We Love Entrepreneurs] Materiel.net, pionnier du e-commerce français
FinTech : Eurazeo investit 55 millions d’euros dans PPRO
Virtuelle ou Augmentée, une nouvelle réalité
Cruise
Voitures autonomes: Microsoft investit dans la filiale de General Motors, valorisée à 30 milliards de dollars
RH: 1 million d’euros pour Axel et son manager augmenté
L’app de rencontres Once rachetée par Dating Group
ByteDance: la maison-mère de TikTok se lance sur le marché très lucratif des paiements mobile