AcquisitionBusinessInvestissementsMedia

Webedia et Terrafemina passent dans le giron de Fimalac

Détenu par Marc Ladreit de Lacharrière, le groupe Fimalac spécialisé dans le divertissement compte également injecter 20 millions d’euros au nouvel ensemble afin d’accélérer son développement international.

Les sites Puremedia, Purepeople, Pureshopping, etc. ont trouvé un nouvel actionnaire pour accélérer leur développement international : c’est Marc Ladreit de Lacharrière et son groupe Fimalac qui va entrer dans le capital du groupe Webedia, dirigé par Cédric Siré et Guillaume Multrier.

Un communiqué de presse officiel, qui vient confirmer nos informations, précise également que « Fimalac va acquérir la majorité du capital du groupe de médias digitaux Webedia, qu’il consolidera avec la société TFco (terrafemina.com et structures de conseil TFco), apportée au préalable. »

L’acheteur devrait, par la suite, assurer un financement de 20 millions d’euros au nouvel ensemble, pour accélérer son développement en France et à l’international.

Webedia, créé en 2008, est devenu un des principaux éditeurs de sites en France, mélangeant information, divertissement et publicité, et affichant ainsi des taux records de rentabilité. La société a engrangé près de 20 millions de chiffre d’affaires en 2012 et sa marge nette se situe au-dessus de 25%. La société emploie 70 journalistes et 110 salariés au total.

L’audience globale de ses plateformes réunirait plus de 11 millions de visiteurs uniques par mois.

Fimalac est notamment propriétaire de l’agence de rating Fitch, actionnaire du groupe barrière. Elle détient la revue des deux mondes et s’est développée dans le monde du spectacle en reprenant la société Gilbert Coullier, qui produit Johnny Hallyday, ou possède des théâtres à Paris.

Grâce à cette opération, Fimalac compte bien renforcer son positionnement sur le secteur des médias et du divertissement.

Le nouvel ensemble sera dirigé par un directoire composé de Veronique Morali, Présidente, et de Cédric Sire et Guillaume Multrier, co-fondateurs de Webedia. Ces derniers soulignent d’ailleurs le soutien financier important apporté par Fimalac, qui « représente une opportunité exceptionnelle pour pouvoir accélérer le développement. »

Marc de Lacharrière sera le président du conseil de surveillance du Groupe.

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Webedia et Terrafemina passent dans le giron de Fimalac
Comment valoriser son CV ?
Télétravail: comment trouver le bon équilibre
Moratoire sur la 5G: Cédric O défend une «technologie indispensable» face à la maire EELV de Strasbourg
Grâce au cloud, Microsoft surpasse les attentes du marché
Quels enjeux pour Twitter, Facebook et Google face au Sénat américain?
Accenture s’apprête à acquérir le cabinet OpusLine pour se renforcer dans la santé