ActualitéBusiness

weXpay, le paiement en espèces 2.0, finalise une levée de plus de 6 millions d’euros

Expay monte en puissance. En effet, la société annonce avoir boucler un tour de table de 6,38 millions d’euros, dont 70% (4,38M€) auprès de ses actionnaires historiques et 30% (2M€) auprès de fonds de développement régionaux et européens.

Déjà présent en France, en Belgique, au Luxembourg et dans les DOM, cette levée de fonds va lui permettre d’étendre à l’ensemble de l’Europe sa solution weXpay, qui offre la possibilité aux internautes de payer leurs achats en ligne comme s’ils utilisaient des espèces.

Le principe est simple, il faut d’abord se rendre dans un des 5000 points de changes de France pour échanger le montant d’espèces de son choix contre un ou plusieurs codes uniques. Ces codes permettront ensuite à l’internaute d’effectuer différents achats sur les sites marchands affiliés à weXpay. Sans sortir de chez lui, l’internaute peut également se rendre sur le guichet en ligne sécurisé et obtenir un code.

Détentrice de deux brevets et du label OSEO « Entreprise Innovante », la société a largement investi en R&D et étudié les aspects réglementaires et anti-blanchiment dans leur complexité pour permettre la circulation de monnaie en espèces « dématérialisées » sur internet. Une démarche qui a permis à la société de recevoir l’agrément Banque de France d’émetteur de monnaie électronique.

Fondée en 2003 par Jan Zizka, Expay espère acquérir une part significative du marché des paiements online en France, avec pour objectif d’atteindre 100M€ de transactions en 2012.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
weXpay, le paiement en espèces 2.0, finalise une levée de plus de 6 millions d’euros
Pour son entrée en Bourse, Deliveroo reversera 18,6 millions d’euros à ses livreurs
Retail : où en sont la France et l’Europe face à la puissance d’Amazon?
Google va répercuter la taxe Gafa sur les tarifs de ses publicités en France et en Espagne
Covid-19: comment la crise a boosté les applications pour rester en contact avec les seniors
Ciblage publicitaire: pourquoi le projet de Google inquiète les éditeurs européens?
WhatsApp
En Afrique du Sud, les nouvelles règles d’utilisation de WhatsApp ne passent pas