ActualitéAsieInvestissements

Yonathan Arfi (Optimal Gestion) «Le Crédit Impôt Recherche est un formidable levier de Growth Hacking !»

Optimal Gestion accompagne une centaine de startups et sociétés technologiques dans la mobilisation du Crédit Impôt Recherche et d'aides publiques à l'innovation. Les experts d'Optimal Gestion identifient les projets éligibles, montent les dossiers techniques et financiers et réalisent l'ensemble du suivi auprès de l'administration fiscal, du ministère de la Recherche ou des organismes compétents.

FrenchWeb: On entend beaucoup parler du Crédit Impôt Recherche. Mais le dispositif est-il vraiment adapté aux startups ?

Yonathan Arfi, directeur associé d’Optimal GestionOui, bien sûr ! FinTech, IoT, BigData, MedTech… : les startups de tous les secteurs peuvent prétendre au CIR pour financer leur effort de R&D. Une startup, c’est avant tout de l’innovation et de la croissance. Dès lors que cette innovation est fondée sur de la Recherche et Développement, il est tout fait possible de mobiliser du Crédit Impôt Recherche.

Le CIR n’est pas réservé aux grands groupes. Il vise à soutenir les efforts de R&D des entreprises de toutes tailles et de tous secteurs. En allégeant le coût de la R&D, le CIR permet au contraire aux startups, à financement équivalent, de favoriser leur croissance. Le CIR est ainsi un formidable levier de Growth Hacking !

Couplé au statut de Jeune Entreprise Innovante, qui propose des avantages à la fois sociaux et fiscaux, le CIR permet une prise en charge de l’Etat pouvant même dépasser 50% des salaires des développeurs ou chercheurs impliqués dans la R&D. Le CIR doit donc être modélisé dans le business plan des startups car il a un vrai impact sur le « cash burn ». C’est un soutien aux startups sans équivalent dans le monde.

 

Quelle est la marche à suivre pour réussir selon vous son dossier de Crédit Impôt Recherche ?

Un dossier justificatif de Crédit Impôt Recherche requiert à la fois une expertise technique et scientifique, d’un côté, et une expertise comptable et fiscale, de l’autre.

La première étape est de déterminer les projets éligibles car toute l’innovation n’est pas nécessairement de la R&D ! Il convient donc d’identifier avec soin ce 2017-03-21 Optimal Gestion 0039qui, au sein de travaux innovants de l’entreprise, va, selon la terminologie officielle, « au-delà de l’état de l’art »… En gardant à l’esprit que pour le CIR, ce qui compte, c’est la démarche suivie dans les travaux, et non le résultat obtenu en lui-même. Le dossier de présentation technique doit ensuite répondre à un formalisme précis, proche de celui demandé dans le monde académique. C’est précisément le rôle de nos consultants d’aider à identifier les projets éligibles et à documenter le dossier technique.

Enfin, le chiffrage du CIR calculé à partir des éléments administratifs (bulletins de salaire, feuilles de temps etc) impose de surveiller l’évolution législative sur les dépenses éligibles et leurs modes de calcul. Le CIR a certes plus de 30 ans mais reste en constante évolution. 

Ma recommandation aux startups, qu’elles montent elles-mêmes leur dossier CIR ou qu’elles aient recours à un cabinet comme Optimal Gestion, est avant tout d’anticiper le plus possible la démarche, en l’initiant bien en amont du dépôt des comptes. 

 

Face aux contrôles fiscaux, comment sécuriser au mieux son dossier de Crédit Impôt Recherche ?

Beaucoup d’entreprises se plaignent, à raison, du caractère « non définitif » du CIR obtenu chaque année, puisqu’il peut faire l’objet d’un contrôle fiscal jusqu’à 3 années après son obtention.

Il faut tout d’abord démystifier le sujet : le CIR représente chaque année une dépense publique qui varie entre 5 et 6 milliards d’euros, et si les contrôles ont mis fin à des cas d’abus manifeste, l’essentiel des plus de 16 000 entreprises qui bénéficient du CIR « passent » les contrôles fiscaux sans remise en question significative de leur CIR.

Il existe cependant des modalités de sécurisation du CIR permettant d’éviter tout aléa. Le premier dispositif activable est celui du rescrit fiscal qui permet d’obtenir une réponse de l’administration sur l’éligibilité des projets, en amont ou au début des travaux. En cas d’accord, cette réponse est ensuite opposable ultérieurement à l’administration, évitant toute déconvenue future.

Pour les startups, un moyen efficace de sécuriser son CIR est de recourir à un rescrit « Jeune Entreprise Innovante ». Le statut JEI étant assis sur les dépenses de R&D, le recours à la procédure de rescrit permet également de protéger le CIR correspondant aux mêmes dépenses.

Autre option, celle de demander un contrôle de son seul CIR dans la foulée de sa déclaration à l’administration. D’expérience, c’est une démarche très peu suivie par les entreprises alors qu’elle permet là aussi d’éviter toute incertitude sur l’éligibilité du dossier.

 

[tabs] [tab title= »A Propos »]

Optimal Gestion est un cabinet de conseil spécialisé dans la mobilisation d’aides publiques pour l’innovation. Ses équipes interviennent dans toute la France pour des startups comme des entreprises déjà établies. Optimal Gestion identifie les projets éligibles et documente les dossiers justificatifs de ses clients pour le Crédit Impôt Recherche, le statut Jeune Entreprise Innovante et de nombreux autres dispositifs de soutien à l’innovation. 

Président : Fabrice ABTAN

Directeur général : Yonathan ARFI

Date de Création : 2007

Effectifs: 10 à 15 salariés

Siège : Paris

[/tab][/tabs] 

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la FrenchWeb, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This