A la uneBusinessDecode BusinessFoodTechInvestissementsLes levées de fonds

Youmiam veut devenir un «coach culinaire personnalisé»

Fondée en 2012 par Anthony Aubert, Antoine Bachès et Théophile Royer de la Bastie, l’application Youmiam permet de partager des recettes de cuisine. Les utilisateurs choisissent sur l’application le plat qu’il souhaite préparer. Ils sont invités à renseigner le nombre de couvert pour que la quantité d’ingrédients recommandée soit exacte. La start-up revendique 500 000 utilisateurs et ambitionne de multiplier ce chiffre par deux d’ici début 2018.

Pour se donner les moyens de ses ambitions, Youmiam a réalisé en juin dernier une levée de fonds d’un montant de 1,2 million d’euros. La participation de M6 à ce tour de table permet notamment à l’entreprise de renforcer son offre commerciale: proposer aux marques des recettes sponsorisées.

Avec cet investissement, l’application va plus loin en proposant de nouvelles fonctionnalités. Par exemple, un bot Messenger peut s’immiscer dans les conversations Facebook pour faire des propositions de recette. La société annonce aussi la création de live animés par des chefs cuisiniers ou des blogueurs. Les utilisateurs pourront ainsi réaliser la recette en suivant les instructions des animateurs. Youmiam se donne pour objectif de devenir «un coach culinaire personnalisé qui va aider [les utilisateurs] à mettre plus de cuisine dans leur vie», détaille pour FrenchWeb Théophile Royer de La Bastie.

Les données clés:

  • Fondateurs : Anthony Aubert, Antoine Bachès, Théophile de la Bastie
  • Date de création : 2014
  • Effectifs : 10
  • Nombre d’utilisateurs : 500 000
  • Société basée à : Paris (Blue Factory ESCP)
  • Investissements : 1,2 million d’euros en juin dernier, 300 000 euros en janvier 2014
Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Youmiam veut devenir un «coach culinaire personnalisé»
Jeux vidéo: les résultats trimestriels d’Electronic Arts dépassent les attentes
La Silicon Valley résiste à la pandémie, affichant des profits insolents
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Copy link