ActualitéAsieBusinessFinTechInvestissementsLes levées de fondsStartup

YouTrip lève 25,5 millions de dollars pour faire souffler le vent des néobanques en Asie du Sud-Est

Après l’Europe et les États-Unis, les néobanques vont-elles fleurir massivement en Asie du Sud-Est ? Tout porte à croire que ce sera le cas dans une région du monde où vivent 600 millions de consommateurs très largement connectés et habitués aux usages mobile-first. Dans ce contexte, la start-up singapourienne YouTrip veut tirer son épingle du jeu en devenant une néobanque à part entière. 

Pour opérer sa mutation, la société, qui proposait jusqu’alors un wallet mobile multi-devises, vient de boucler un tour de table de 25,5 millions de dollars auprès du fonds singapourien Insignia Ventures Partners. Cette levée de fonds constitue l’un des investissements early-stage les plus importants en Asie du Sud-Est. 

La région apparaît en effet comme un terrain de jeu idéal pour YouTrip dans la mesure où elle abrite 350 millions d’utilisateurs d’Internet dans seulement six pays (Indonésie, Malaisie, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam). Ces derniers vont doper les dépenses en ligne qui devraient tripler pour atteindre 240 milliards de dollars en Asie du Sud-Est à l’horizon 2025. De plus, la région compte déjà plusieurs licornes, comme Grab (14 milliards de dollars), Go-Jek (9,5 milliards de dollars) et Tokopedia (7 milliards de dollars), qui proposent de plus en plus de services financiers à leurs utilisateurs. 

L’Asie du Sud-Est, un marché inoccupé par N26 et Revolut 

Fondée en 2016 par Arthur Mak et Caecilia Chu, YouTrip s’adresse principalement aux voyageurs réguliers frustrés de subir des frais onéreux avec leur banque traditionnelle quand ils effectuent des dépenses en dehors de leurs frontières. Pour changer la donne, la start-up singapourienne permet à ses utilisateurs d’effectuer des paiements à l’étranger sans frais de transaction et de change. L’application permet de couvrir 150 devises, mais la carte MasterCard qui l’accompagne, ne peut prendre en charge qu’une dizaine de devises. Depuis son lancement commercial en août 2018, YouTrip a indique que son application a été téléchargée plus de 200 000 fois. Plus d’un million de transactions ont été effectuées depuis par ses clients.

Pour changer d’échelle et se muer en une véritable solution bancaire complète, à l’instar de N26 (2,3 millions de clients) et de Revolut (4 millions de clients) en Europe, la société entend s’appuyer sur ce financement pour proposer de nouveaux services financiers à ses utilisateurs et se déployer dans plusieurs pays en Asie du Sud-Est. YouTrip devrait ainsi se lancer dans un ou deux nouveaux marchés d’ici un an. Une approche qui rappelle celle des néobanques européennes qui ont progressivement enrichi leur offre pour concurrencer frontalement les banques historiques. Toutefois, celles-ci ont encore des difficultés à pénétrer le marché asiatique, à l’image de Revolut qui prévoyait de déployer ses activités à Singapour au premier trimestre 2019. L’arrivée de la néobanque britannique se fait en effet toujours attendre dans la cité-État.

YouTrip : les données clés

Fondateurs : Arthur Mak et Caecilia Chu
Création : 2016
Siège social : Singapour
Activité : services financiers
Financement : 25,5 millions de dollars en mai 2019

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This