Arts et CultureBusinessLes contributeursLes ExpertsMarketing & CommunicationTech

4 recettes infaillibles pour faire des millions avec votre podcast en France

Par Antoine Gouritin, contributeur FrenchWeb

Le podcast est devenu la nouvelle coqueluche du webmarketing “digital”. Des studios de production en mode startup se lancent dans tout Paris et sa banlieue, les agences de communication s’y mettent, les marques en demandent. C’est le moment pour se lancer ! Avec ces quelques astuces glanées auprès des réussites de ces derniers mois, vous aurez toutes les armes pour devenir la nouvelle star du podcast français et mettre les annonceurs à vos pieds !

1 – Ne prenez pas de risque sur la forme

Le podcast c’est le media de l’intime grâce aux pouvoirs évocateurs de la voix. Pas la peine de s’embêter à réfléchir à des productions originales, trouvez des interlocuteurs inspirants et créez un podcast de conversation. C’est facile et peu cher à enregistrer et à monter et en plus ça permettra de booster la marque personnelle de l’intervieweur : vous ! Le début de mouvement podcast en France a insisté sur ce format, profitez-en avant que vos clients, oups pardon on dit “auditeurs”, ne s’habituent à quelque chose de mieux raconté, mieux produit, et plus immersif

2 – Copiez ou faites semblant de copier des émissions américaines

Vous l’avez sans doute déjà entendu, la “révolution podcast” est partie des Etats-Unis. Pourtant, le succès de l’audio mobile auprès du grand public est venu de productions de qualité, souvent d’anciens de la radio. Allez donc piocher les idées de l’autre côté de l’Atlantique. La culture podcast est assez faible dans nos contrées pour que vous passiez inaperçu. Copiez par exemple le concept d’un des podcasts les plus importants là-bas, traduisez littéralement son titre et c’est parti. Si la qualité est loin de l’original, aucun problème, personne ne s’en rendra compte. Vous pouvez aussi l’assumer et vous adresser à des connaisseurs de podcasts en disant que vous faîtes en français “ce podcast US célèbre à nous”. Le “à nous” est important puisqu’il permet de répondre aux critiques légitimes sur les énormes différences de ton, de production et d’intérêt de la VO…

3 – Mixez des thèmes à la mode

Pour attirer des annonceurs il vous faudra justifier d’un volume d’écoutes. Prenez donc bien soin de choisir un thème à la mode auprès de la petite communautés d’auditeurs de podcast. Cela n’aura que peu de chance d’attirer une part plus importante du grand public vers le podcast mais cela vous permettra au moins de trouver rapidement une masse d’auditeurs à valoriser auprès de Guerlain ou du prochain Avengers. En étudiant les sorties récentes, ces thèmes sont les suivants :

  • sexualité
  • féminisme
  • gastronomie
  • masculinité
  • sexualité
  • développement personnel
  • pop culture
  • entrepreneuriat
  • sexualité

Combinez ces thèmes comme bon vous semble pour vous démarquer ! Si vous êtes un acteur porno adepte de bonnes tables qui veut interviewer des femmes chefs qui ont lancé leur entreprise dans la restauration en luttant contre le patriarcat, vous tenez quelque chose !

4 – Utilisez la force de frappe des réseaux sociaux de vos invités

C’est bien sûr l’astuce la plus importante : invitez uniquement des personnes avec une forte audience sur les réseaux sociaux. Le but étant de pirater la croissance de votre podcast, la diffusion est le point clé. Peu importe ce que vous racontez dans votre conversation, l’important c’est d’avoir une ou deux phrases qui claquent pour que l’invité ait envie de les partager sur ses réseaux avec le lien d’écoute de votre podcast. Il aura l’air intelligent et surtout inspirant tout en vous faisant de la pub gratos.

Heureusement, il existe quelques très bons programmes dans certains studios qui sont soumis à des impératifs de rentabilité et utilisent ces astuces de temps en temps. Il existe aussi des indépendants qui essayent de faire avancer la cause de l’audio en prenant des risques sur la forme grâce à des productions ambitieuses en traitant des sujets différents. On peut aussi s’inspirer de modèles américains de manière plus subtile, sans revendiquer la filiation à tout va quand on a conscience du retard que l’on a encore sur l’original.

C’est un fait, beaucoup de marques s’intéressent au podcast et l’argent commence à arriver dans le milieu. Avis aux marques, il existe des choses bien plus intéressantes que la conversation, production simple parfois vendue à prix d’or, pour mettre en avant vos activités. Et plein d’indépendants ont des idées qui sortent des sentiers battus pour raconter des histoires originales…

Lire aussi : Disruption Protestante – Episode 7 – Le podcast, nouvelle poule aux oeufs d’or du «marketing digital» ?

Le contributeur :

Passionné par les nouveaux usages du son (audio narratif, son 3D) et de la réalité augmentée, Antoine a travaillé pendant 4 ans sur des projets numériques culturels pour de grandes institutions françaises et nord-américaines. Il développe de nouvelles expériences sonores dans des domaines variés. Disruption Protestante est sa première intrusion dans le monde du podcast qui lui permet de proposer une vision différente et grand public des nouvelles technologies sur un format à l’américaine encore peu entendu dans nos contrées…

Tags
Plus d'infos

contributeur

Les contributeurs sont des auteurs indépendants de la Rédaction de FrenchWeb. Leurs propos et positions leurs sont personnels.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer