AsieFinTech

Adyen mise sur le paiement omnicanal pour aider les marques à fidéliser leurs clients

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Offrir des possibilités de paiement au client sur tous les canaux de vente est devenu un enjeu majeur pour les banques, mais aussi et surtout pour les FinTech. La licorne européenne Adyen a décidé de se saisir de cette problématique en développant une plateforme totalement omnicanale qui permet à ses clients d’accepter les paiements partout dans le monde, quel que soit le canal : online, sur mobile, en boutique.

En 2016, Adyen a ainsi traité 90 milliards de dollars de transactions dans le monde. «Si vous utilisez Uber, écoutez de la musique avec Spotify, réservez un séjour​ sur Booking.com ou si vous allez dans une boutique Burberry, vous passez par la plateforme Adyen», précise Philippe de Passorio, directeur Adyen France. La société, dont le siège social est basé à Amsterdam travaille avec plus de 4 500 clients dans le monde, parmi lesquels Burberry, Celio, Uber, Mango, Netflix, Deezer, Booking.com, KLM, Showroomprivé ou encore Blablacar.

Vers un paiement invisible 

En décidant de développer un service omnicanal, Adyen s'engage dans un segment permettant aux marques de fidéliser leurs clients comme jamais auparavant. Et pour cause, la «shopper recognition», l’identification du client quel que soit le canal de vente, a connu des avancées significatives au cours de ces dernières années pour établir l'ADN de l'acheteur (son nom, son adresse, ses cartes de crédit..). En disposant de ces informations, les marques peuvent en effet nourrir leur CRM et proposer des parcours clients sans couture. Par exemple, si un consommateur décide de se rendre en magasin après avoir effectué plusieurs achats en ligne, il sera possible de changer automatiquement le montant lors de son passage en caisse pour lui proposer une réduction.

A terme, l'objectif est d'atteindre une expérience de paiement invisible pour améliorer le confort et l'expérience de l'utilisateur. «Invisible is cool !», note Philippe de Passorio, directeur Adyen France. Des solutions commencent à aller dans ce sens, à l'image d'Uber, pour commander un VTC, ou d'Amazon Go, pour faire ses courses, qui permettent de payer sans sortir de carte ou de smartphone.

Interview de Philippe de Passorio, directeur Adyen France :

 

Fondateurs : Pieter van der Does et Arnout Schuijff

Date de création : 2006

Siège : Amsterdam

Effectifs : plus de 50 nationalités, installées sur 12 sites dans le monde

Bouton retour en haut de la page
Adyen mise sur le paiement omnicanal pour aider les marques à fidéliser leurs clients
[Série A] Cryptomonnaies : Flowdesk lève 30 millions de dollars auprès d’Eurazeo, ISAI, Ledger et Coinbase
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Seed] Web3 : Request Finance lève 5,5 millions de dollars auprès de Balderton, XAnge et Animoca Brands
[FinTech] Comment Memo Bank veut devenir la première banque européenne pour les PME
[FinTech] Banking-as-a-Service : comment la startup Swan veut conquérir l’Europe
[Série A] Dalma l’assurance pour les chiens et chats lève 15 millions d’euros

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media